Rentrée politique du gouvernement : Hervé Morin regrette "l'enfermement progressif d'Emmanuel Macron"

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Invité sur franceinfo, président de la région Normandie, met en garde Emmanuel Macron contre le risque du "syndrome italien" incarné à ses yeux par Matteo Renzi.

Alors que le gouvernement fait sa rentrée politique ce mercredi, Hervé Morin regrette sur franceinfo "l'enfermement progressif" d'Emmanuel Macron "auquel n'échappe presque aucun président de la République".

"Au bout du compte souvent on a des grandes désillusions", explique Hervé Morin. Le président de la région Normandie poursuit : "Ce que je ne voudrais pas c'est que la France vive le syndrome italien : [Matteo] Renzi et les populistes. Un premier ministre brillant dont tout le monde disait ça y est, il va réformer le pays c'est formidable. Puis au bout du compte on a la désillusion absolue. Je ne veux pas de ce schéma pour la France. Donc j'ai dit au président : ne vous coupez pas de ceux qui ont envie de réussir avec vous".    

                                        

Vous êtes à nouveau en ligne