Violence des jeunes, lieux culturels fermés, régionales... Le "8h30 franceinfo" de Clémentine Autain

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis était l'invitée du "8h30 franceinfo", jeudi 11 mars 2021.

Clémentine Autain, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et tête de liste pour les élections régionales en Île-de-France, était l'invitée du "8h30 franceinfo", jeudi 11 mars 2021. Violence des jeunes, lieux culturels fermés, régionales... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Neila Latrous.

Violence des jeunes : "Les réponses sont défaillantes"

"Les réponses sont défaillantes" face au phénomène des violences entre jeunes, déclare Clémentine Autain. Face à la "répression", elle réclame "de l'humain" et dénonce "un problème avec les services de prévention et de protection de l'enfance, dont les moyens fondent comme neige au soleil".

La députée LFI de Seine-Saint-Denis tacle la politique actuelle : "Si on est sur le volant répressif, comme le fait la droite ou le gouvernement, enfin je pléonasme, ou la droite au gouvernement, et bien je pense que l'on est dans une impasse, on ne trouve pas les solutions qui vont nous permettre de faire régresser ces violences" et le harcèlement scolaire.

Lieux culturels : on ne peut pas "vivre sous cloche durablement"

"Je ne crois pas qu'on puisse vivre sous cloche d'un point de vue culturel durablement", déclare Clémentine Autain. Elle réclame "un calendrier de réouverture" pour les lieux culturels, estimant que des protocoles sanitaires y sont applicables. La députée attend du gouvernement "qu'il écoute sérieusement ce que disent les personnels qui font vivre les lieux culturels dans notre pays."

Ce que l'on attend, c'est d'abord un calendrier de réouverture.

Clémentine Autain

à franceinfo

"Pour l'instant, il n'y a aucune visibilité sur la potentialité de réouverture. Et ce débat devrait avoir lieu parce que l'enjeu ce n'est pas simplement pour les professionnels de ce secteur, c'est pour nous toutes et tous, parce que nous sommes des êtres qui n'avons pas vocation simplement à faire métro-boulot-dodo", affirme la députée, pour qui "la culture est essentielle à nos vies".

Régionales en Île-de-France : pour une "fusion des listes de gauche" au second tour

"Si je suis en tête à gauche, je mettrai toute mon énergie pour qu'il y ait fusion des listes" de gauche au second tour promet Clémentine Autain, tête de liste pour la France insoumise et le Parti communiste. Elle estime qu'en cas de fusion "nous pouvons disputer la région à Valérie Pécresse". À ce jour, trois listes de gauche sont déclarées en vue des élections régionales en Île-de-France : celle d'Audrey Pulvar proche du parti socialiste, celle de Julien Bayou d'Europe Écologie-Les Verts et celle de Clémentine Autain.

Ces listes pourraient-elle s'allier dès le premier tour ? "Difficile de le dire", répond Clémentine Autain. "Moi, j'ai pris acte de deux choses. D'abord, Audrey Pulvar, qui est entrée en campagne et qui a voulu faire un rassemblement sans s'adresser aux Insoumis, et Julien Bayou avec EE-LV qui, comme partout en France, à part dans les Hauts-de-France, souhaite rassembler au premier tour le pôle écologiste et juste le pôle écologiste".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 11 mars 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne