VIDEO. Dégradations de permanences LREM : Jean-Baptiste Djebbari dénonce "l’ambiguïté tissée par La France insoumise"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le député LREM Jean-Baptiste Djebbari prône le dialogue et le débat démocratique et dénonce les dégradations sur des permanences d'élus des derniers jours. 

"Cette ambiguïté qu'a tissée la France Insoumise à l'égard des différentes violences, que ce soit pendant la crise des 'gilets jaunes' ou aujourd'hui contre les députés de la majorité, ça ne me paraît pas favorable à la démocratie, à la République", estime jeudi 1er août sur franceinfo Jean-Baptiste Djebbari, député La République en marche de Haute-Vienne.

L'essentiel, c'est de maintenir le dialogue et le débat politique. En aucun cas, le débat démocratique ne doit être biaisé ou influencé par des actes qu'il faut condamner. Nul n'est censé en France être inquiété pour ses votes, ses opinions

Jean-Baptiste Djebbari

sur franceinfo

L'élu dénonce donc les dégradations sur des permanences de députés qui ont voté en faveur du Ceta. "Il n'y a pas de violence légitime à l'égard de gens qui sont démocratiquement élus, de députés qui font leur travail avec passion, honorablement, au service des Français", ajoute Jean-Baptiste Djebbari.

Mort de Steve Maia Caniço : "Attendons que la vérité émerge"

Le député LREM salue la volonté du gouvernement de travailler en toute transparence sur l'affaire de la mort de Steve Maia Caniço et de l'intervention de police à Nantes le soir de la Fête de la musique.

"Faire de la politique sur une affaire aussi dramatique, ce n'est pas souhaitable", déclare Jean-Baptiste Djebbari. "Le pays n'a pas besoin de suspicions permanentes. Attendons paisiblement, sereinement que la vérité émerge des différentes enquêtes", conseille le député de Haute-Vienne.

Revoir l'interview en intégralité : 

Vous êtes à nouveau en ligne