Tourisme, chômage partiel, Gérald Darmanin... "Le 8h30 franceinfo" de Jean-Baptiste Lemoyne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 29 juillet.

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 29 juillet. Tourisme face au coronavirus, chômage partiel, affaire Gérald Darmanin... Il répondait aux questions de Nicolas Teillard et Jean-Jérôme Bertolus.

Tourisme : chômage partiel prolongé jusqu'en décembre

Le chômage partiel sera prolongé "jusqu'au mois de décembre" pour le secteur du tourisme, a promis Jean-Baptiste Lemoyne. interrogé sur franceinfo. Il précise que les modalités seront revues "selon l'état du secteur". "Les professionnels du tourisme ont besoin d'un soutien dans la durée, parce que pour certains, ça va être parfois peut-être quasi une année blanche et il va falloir tenir jusqu'au début de la saison prochaine, au mois de mars 2021" , a expiqué le secrétaire d'Etat au Tourisme. Jean-Baptiste Lemoyne a par ailleur rappelé que l'Etat avait déjà "mis 18 milliards d'euros sur la table en mesures de soutien d'investissement", dans ce secteur du tourisme.

70% des Français "font le choix de la France"

"70% des Français qui partent en vacances font le choix de la France" pour ces vacances d'été, a indiqué Jean-Baptiste Lemoyne. Il considère que "ce patriotisme touristique est heureux, est bienvenu". Le secrétaire d'Etat note par ailleurs "beaucoup de réservations en dernière minute", notamment dans l'hôtellerie de plein air où en juillet, "on est à 70% de réservations réalisées par rapport à l'année 2019 parce que les gens n'avaient pas pu réserver auparavant".

Pas de fermeture de frontière "pour l'instant"

"Toute décision liée aux frontières, désormais on a trouvé le chemin pour en parler entre Européens", a affirmé Jean-Baptiste Lemoyne. "C'est important d'avoir cette approche coordonnée", a avancé le secrétaire d'Etat concernant l'éventualité d'une fermeture de frontière liée à la recrudescence des cas de Covid-19. "Pour l'instant, dans les discussions européennes, nous ne sommes pas sur ce type de décisions", a-t-il confirmé.

Violences policières : Gérald Darmanin "n'a jamais voulu blesser quiconque"

Gérald Darmanin "n'a jamais voulu blesser quiconque", a assuré Jean-Baptiste Lemoyne après le début de polémique sur la déclaration du ministre de l'Intérieur mardi 28 juillet. "Quand j'entends le mot 'violences policières' personnellement je m'étouffe", a déclaré Gérald Darmanin. "On est pas là pour dresser les Français les uns contre les autres", a argumenté le secrétaire d'Etat, "je crois que c'est l'intention qu'il faut regarder, il n'avait pas l'intention de blesser", a-t-il défendu.

>> Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" de Jean-Baptiste Lemoyne : 

Vous êtes à nouveau en ligne