Sortie de crise du Covid-19, panne des numéros d'urgence et accord mondial sur la taxation des multinationales... Le "8h30 franceinfo" de Roland Lescure

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le député des Français de l'étranger et porte-parole de La République En Marche était l'invité de franceinfo.

Roland Lescure, député des Français de l'étranger et porte-parole de La République En Marche était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 6 juin 2021. Sortie de crise du Covid-19, panne des numéros d'urgence et accord mondial sur la taxation des multinationales... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et Jean-Jérôme Bertolus.

La crise du Covid-19 effacée "dès le début de 2022"

Le porte-parole de La République En Marche, se dit optimiste pour l'avenir de la France post-Covid. "Mon slogan actuellement, c'est 'Osons l'optimisme'. On a ouvert les terrasses, on est en train de vacciner comme on l'avait prévu, au rythme qu'on avait prévu, et on sera sans doute à 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin. L'économie est en train de rebondir assez fortement. Il faut s'assurer que ça s'inscrive dans la durée, mais oui, à mon avis, on arrivera à l'objectif fixé il y a six mois. On aura effacé la crise, en tout cas comptablement, économiquement, dès le début de 2022."

"Il faut essayer de retrouver une vie aussi normale que possible", exhorte Roland Lescure. "L'économie en a besoin, la société en a besoin, on en a besoin. Cela dit, il faut rester prudent. Prenez vos vacances en France, les touristes étrangers sont aussi les bienvenus en France."

Panne des numéros d'urgence : "Orange n'a pas respecté" le cahier des charges de l'État

"On va convoquer Stéphane Richard en audition", confirme Roland Lescure. "La rencontre est en train d'être montée donc je pense que d'ici dix jours, le patron d'Orange sera devant l'Assemblée nationale, face à la commission des Affaires économiques." Mercredi soir, un dysfonctionnement de l'opérateur Orange a provoqué une panne nationale des numéros d'urgence, entraînant l'impossibilité de joindre les secours. Des enquêtes judiciaires et administratives sont en cours après au moins cinq décès survenus pendant cette coupure.

"L'Assemblée nationale doit faire son travail de contrôle", détaille le président de la commission des Affaires économiques à l'Assemblée nationale, rappelant que les numéros d'urgence reçoivent normalement "100 000 à 150 000 appels par jour". "On va auditionner Stéphane Richard et j'espère qu'il pourra nous donner des explications sur les raisons de ce dysfonctionnement, sachant que l'État a un cahier des charges très clair vis-à-vis d'Orange et que visiblement, Orange ne l'a pas respecté."

Impôt minimum mondial : "un pas de géant", mais "encore beaucoup de travail"

"C'est un pas de géant. 48 heures de négociations. Dix ans de travail, notamment au sein de l'OCDE. Et ça fait quatre ans que la France pousse et pousse fort pour qu'on aille dans cette direction-là”, explique le député LREM, après qu'un accord a été trouvé au G7 sur la mise en place d'un impôt minimum mondial.

"Mais il y a encore beaucoup de travail", poursuit le porte-parole de La République en marche, qui ne croit pas que les États pourront atteindre un taux à 25% : "On peut rêver en couleurs. Il faut déjà arriver à ce 15% avec ce qu'on appelle la base fiscale. Il y aura aussi un accord à faire sur la manière dont on va partager ces recettes entre les principaux pays. Il ne faut pas que ce soit seulement les Etats-Unis ou les pays développés, mais aussi les pays en développement. Dernier point, et non des moindres, que ce soit voté au Congrès [américain]. Nous, la taxe sur les géants du numérique, on l'a votée à l'Assemblée nationale.”

Sur les géants du numérique qui seront taxés grâce à cette règle, Roland Lescure affirme que "c'est le retour en force de la justice et de l'efficacité économique. Parce qu'aujourd'hui, vous avez des TPE, des PME qui payent 25% et des géants qui n'en payent pas."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 6 juin 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne