Reprise du travail, réforme des retraites, impôts, débat sur l'Histoire... le "8h30 franceinfo" de Bruno Le Maire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le ministre de l’Économie et des Finances était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 15 juin 2020.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 15 juin 2020. Reprise du travail, réforme des retraites, impôts, débat sur l'Histoire... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély.

"Pas de nouvel impôt, pas de nouvelle taxe"

Avec les nombreuses dépenses de soutien à l'économie liée à la crise du coronavirus, la dette française devrait atteindre 120,9% du PIB à la fin de l'année d'après l'estimation du gouvernement. Pourtant, Bruno Le Maire a réaffirmé la promesse présidentielle de ne pas augmenter les impôts. "Je ne suis pas favorable ni à des augmentations d'impôts, ni à des créations de nouveaux impôts, ni à des créations de nouvelles taxes", déclare le ministre de l'Économie et des Finances.

Il affirme que "la dette" accumulée pour "relancer la machine économique sera remboursée par la croissance économique et pas par les impôts". Le ministre s'en remet pour cela aux Français : "il faut que vous retourniez consommer, il faut que vous relanciez la machine économique."

"Travailler davantage", "ça veut dire travailler tous"

L'expression "travailler et produire davantage" utilisée par Emmanuel Macron lors de son allocution de dimanche 14 juin signifie "travailler tous" affirme Bruno Le Maire. "Ça veut dire qu'il faut que le plus grand nombre de Français puisse trouver un travail dans une période où nous anticipons 800 000 suppressions d'emplois en France", poursuit le ministre de l'Économie. 

Bruno Le Maire balaye l'idée que des Français pourraient rendre des congés et travailler au-delà des 35 heures : "Je ne crois pas du tout que ce soit ce qu'a dit le président de la République. La lecture est très simple. Il faut que nous travaillions tous."

La réforme des retraites toujours "sur la table"

Bruno Le Maire affirme que le problème des retraites "reste sur la table" et que le système par points est "une réforme pertinente". Mais Bruno Le Maire ne précise pas le calendrier : "Je ne peux pas vous répondre. Je ne fixe pas le calendrier parlementaire." 

"Est-ce qu'il faut le rouvrir maintenant ? Est-ce que c'est le bon calendrier ? Est-ce qu'on peut conjuguer à la fois la reconstruction économique et la poursuite de cette réforme? Ce sera au président de la République de décider avec les partenaires sociaux", poursuit le ministre de l'Économie et des Finances.

Bercy ne débaptisera pas son bâtiment Colbert

"Nous ne déboulonnerons pas les statues, comme l'a dit le président de la République, et nous ne débaptiserons pas les bâtiments officiels", affirme Bruno Le Maire, alors que la figure de Colbert est remise en cause pour son influence dans le Code noir, publié en 1685, définissant les droits des "propriétaires" sur son esclave.

"Colbert est une des figures historiques importantes sur lesquelles on peut bâtir l'avenir de France et sur lequel on peut s'inspirer pour essayer de construire notre avenir", ajoute-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 15 juin 2020 :

Vous êtes à nouveau en ligne