Réforme des retraites, service militaire obligatoire... le "8h30 franceinfo" de Guillaume Peltier

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Guillaume Peltier, député du Loir-et-Cher et vice-président du parti Les Républicains (LR), invité du "8.30 franceinfo" lundi 4 novembre 2019, s'est exprimé sur la réforme des retraites et sur un éventuel retour du service militaire obligatoire. 

Guillaume Peltier, député du Loir-et-Cher et vice-président du parti Les Républicains (LR), était l'invité du "8h30 franceinfo" lundi 4 novembre. Réforme des retraites, retour du service militaire obligatoire ... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

Suppression de l'âge légal de départ à la retraite

Alors que le gouvernement prépare une vaste réforme des retraites et souhaite instaurer un régime universel par points, Guillaume Peltier appelle à supprimer l'âge légal de départ à la retraite. "Une question dépassée", selon lui"Disons la vérité aux Français : nous vivons plus longtemps. Il faut continuer l'effort". Pour créer un système économiquement viable, le vice-président LR a son idée : "Soit on baisse la cotisation, mais ça on ne veut pas. Soit on allonge la durée de cotisation."

Je plaide pour la suppression de l'âge légal à la retraite. Chaque Français devra cotiser jusqu'à 43-44 ans.

Guillaume Peltier

à franceinfo

Pour un retour du service militaire obligatoire

En réaction aux émeutes de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), samedi 2 novembre, Guillaume Peltier pense qu'il est "utile de rétablir le service militaire obligatoire" pour "ceux qui en ont le plus besoin".

Selon lui, ces incidents sont de plus en plus courants. "Ça fait très longtemps que dans de très nombreuses villes de notre pays, quotidiennement, la République est testée, regrette le député. Testée parce que la République s'affaiblit, et parfois disparaît." Sa solution pour changer les agissements de ces "mineurs délinquants récidivistes" :  "qu'ils puissent par exemple aller dans des services à encadrement militaire obligatoire, au delà des sanctions judiciaires qu'ils méritent". 

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 franceinfo" du jeudi 31 octobre 2019 :

Vous êtes à nouveau en ligne