Réforme des retraites, Ségur de la santé... Le "8h30 franceinfo" de Laurent Berger

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 10 juillet 2020.

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 10 juillet. Ségur de la santé, réforme des retraites... Il répondait aux questions de Nicolas Teillard et Jean-François Achilli.

Relancer le débat sur la réforme des retraites : "très dangereux"

Reçu comme tous les autres partenaires sociaux jeudi 9 juillet à Matignon pour discuter de la réforme des retraites, le secrétaire général de la CFDT a jugé sur franceinfo "très dangereux" de relancer maintenant cette réforme. "La CFDT continuer de penser qu'un système universel des retraites est plus juste", a rappelé Laurent Berger, tout en mettant en garde sur le risque qu'il y ait "de la conflictualité avec un blocage".

Le syndicaliste a pris pour exemple une éventuelle nouvelle mobilisation à la RATP. "Imaginons l'impact sur la relance de l'économie dans l'Ile-de-France", a alerté Laurent Berger. Le patron de la CFDT a rappelé que son syndicat "n'a pas eu de problème à assumer des responsabilités sur l'équilibre des comptes", mais "le faire sur des moments les plus tendus au niveau de l'emploi c'est totalement irresponsable", a jugé Laurent Berger.

Accord sur le Ségur de la santé : "la CFDT va signer"

Concernant le projet d'accord trouvé pour la revalorisation des métiers paramédicaux et non médicaux, Laurent Berger a annoncé que la fédération santé de la CFDT avait "décidé de le signer". Cet accord prévoit une augmentation à terme de 180 euros par mois pour tous les salariés des métiers paramédicaux (infirmiers, aides-soignants) et non médicaux (techniciens, brancardiers, personnels administratifs). "Cela fait 2 196 euros de plus par an. Quand on est un syndicaliste et quand on s'est battu, oui on s'engage là-dessus", s'est expliqué Laurent Berger. "On pourra être très fier de ce travail syndical qui a été opéré", s'est réjoui le syndicaliste.

>>> Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 10 juillet 2020 :

Vous êtes à nouveau en ligne