Reconfinements locaux, aides aux entreprises... Le "8h30 franceinfo" d'Alain Griset

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le ministre délégué chargé des PME était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 27 février 2021.

Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 27 février 2021. Reconfinements locaux, aides aux entreprises... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et Myriam Encaoua.

Covid-19 : "Nous souhaitons au maximum éviter le confinement"

Ce week-end, des confinements s'appliquent dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes ainsi que dans l'agglomération de Dunkerque. Une vingtaine de départements sont également sous surveillance renforcée de la part du gouvernement. "Nous souhaitons au maximum éviter le confinement [national]", déclare Alain Griset, mentionnant les conséquences morales, psychologiques et économiques d'une telle mesure. 

"Depuis maintenant un mois et demi, on voit bien qu'on est sur un plateau haut, plutôt haussier depuis quelques jours" et il faut "tout faire pour que, collectivement, nous arrivions à maintenir ce plateau, si possible à le baisser. Conjugué avec la vaccination, on pourra espérer sortir de cette situation", estime le ministre.

Aides aux entreprises : l'État s'adaptera "le temps qu'il faudra"

"Nous essayons de faire le maximum pour maintenir l'économie", frappée par la pandémie de Covid-19, assure Alain Griset. "Tout dépendra ensuite de la façon dont celle-ci va reprendre au moment où nous pourrons avoir une situation sanitaire satisfaisante. Nous regardons avec Bruno Le Maire comment accompagner au moment venu les secteurs qui continueront à être en difficulté à la reprise pour éviter ces défaillances."

Interrogé sur la durée des aides aux entreprises, Alain Griset assure que "le gouvernement s'adapte à la situation sanitaire" et que l'État s'adaptera "le temps qu'il faudra".

Les prêts garantis par l'État, c'est plus de 650 000 entreprises qui en ont bénéficié. L'État garantit ces prêts à hauteur de 90%.

Alain Griset

à franceinfo

"Dans un premier temps, nous avions mis en place avec la Fédération bancaire un an de différé. Vu l'allongement de la situation sanitaire, nous avons négocié une deuxième année, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de remboursement si l'entreprise le demande pendant deux ans", afirme Alain Griset.

"C'est un prêt qui rentre dans les aides d'État, donc la Commission [européenne] limite la durée à six ans. J'ai indiqué il y a quelques semaines le souhait que j'avais" de pouvoir "rallonger la période de remboursement". "J'ai indiqué qu'on pourrait éventuellement demander à la Commission huit ans. C'est une négociation que nous entreprenons avec la Commission pour aboutir à ça", ajoute le ministre.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 27 février 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne