Présidentielle 2022 : l'écologiste Sandrine Rousseau appelle les Français à se mobiliser pour la primaire EE-LV

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La candidate à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts en vue de la présidentielle était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 30 juillet 2021. Elle répondait aux questions de Marie Bernardeau et Jean-Jérôme Bertolus. 

"Venez nombreux, mobilisez-vous !", a lancé Sandrine Rousseau, candidate à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts en vue de l'élection présidentielle, invitée du "8h30 franceinfo" ce vendredi. Un appel pour que les Français se mobilisent pour la primaire des écologistes : "Il y aurait 15 000 inscrits à peu près, ce qui n'est pas du tout suffisant", estime la candidate.

L'eurodéputé Yannick Jadot, Éric Piolle, le maire de Grenoble, et la députée, ancienne ministre, Delphine Batho sont les trois autres candidats à la primaire. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 12 septembre. "J'espère que cela mobilisera.  En tous les cas, les personnes qui sont intéressées par quelle écologie on porte, comment on la porte et qui l'incarne. En l'occurrence, c'est une primaire qui est ouverte à toute personne de plus de 16 ans", a expliqué Sandrine Rousseau. 
"Mobilisez-vous. La primaire, cela a des défauts comme processus de désignation, mais cela a quand même un avantage, c'est qu'on demande aux citoyens et citoyennes qui le souhaitent de choisir la personne qui incarnera le mieux les idées de l'écologie", selon elle.

Sortir d'un électorat de "centre-ville"

Mais pour mobiliser, il faut que les écologistes élargissent leur électorat : "Aujourd'hui, on doit aller au-delà du périphérique. Je pense que notre cœur électoral, c'est les centres-villes et c'est des personnes qui, en effet, utilisent le vélo et c'est très bien. Utilisons le vélo dans les centres-villes", dit Sandrine Rousseau.

"Quand on est maman solo, quand on est ouvrier et qu'on a des horaires décalés, quand on est employé à domicile et qu'on cumule les employeurs, quand on est hôtesse de caisse, qu'on commence très tôt le matin et qu'on a des pauses de quatre heures, cela n'est pas possible à vélo", a-t-elle admis. Selon elle, l'écologie est "un projet sociétal qui révolutionne finalement notre structure sociale", dit-elle.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 30 juillet 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne