Pollution : "Oui", les centrales à charbon françaises seront bien fermées d'ici à 2022, confirme Brune Poirson

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", lundi 11 mars, confirme l'arrêt des centrales à charbon françaises d'ici la fin du quinquennat, malgré le report de la présentation de la loi sur l'énergie. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La fermeture des quatre centrales à charbon françaises d'ici la fin du quinquennat est "toujours d'actualité" a assuré ce lundi Brune Poirson secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", rappelant qu'il s'agit d'"un engagement du président de la République".

"On y travaille d'ailleurs de façon intense parce que ce n'est pas facile", note la secrétaire d'État, observant que ces centrales fournissent de l'électricité à un million de personnes. Brune Poirson motive le report de la présentation de la loi éngergie par la volonté "qu'elle soit la plus ambitieuse possible"

Vignette Crit'air 1 aux diesels récents : pas "de signal contradictoire"

C'est une fin de non-recevoir que la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire adresse aux constructeurs automobiles, reçus ce lundi à Bercy, qui souhaitent que les véhicules diesel les moins polluants bénéficient de la vignette Crit'air 1. "Pour le moment, les vignettes telles qu'elles sont, sont satisfaisantes" a estimé Brune Poirson, qui rappelle que l'objectif est de "résolument sortir du diesel", et qu'il ne faut donc pas "envoyer un signal qui pourrait être perçu comme contradictoire par les Français".

franceinfo

Taxe sur les émissions de CO2 : il faut "aller plus loin"

C'est l'une des propositions du parti majoritaire, qui présentait ce dimanche ses propositions dans le cadre du grand débat national : taxer davantage les émissions de dioxyde de carbone des secteurs aérien et maritime. "Cela fait partie des choses que nous poussons par exemple au niveau européen" affirme Brune Poirson, estimant à son tour ce lundi qu'il faut "aller encore plus loin pour taxer les émissions" de CO2 des secteurs aérien et maritime. 

Tribune de Mélenchon sur l'Europe : "un délire"

"Je crois que Jean-Luc Mélenchon (...) continue à être en plein délire" a commenté ce lundi la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, après la publication d'une tribune du leader de La France insoumise dans différents journaux européen intitulée "Sortez des traités, stupides". "J'y vois aussi une pâle tentative de vouloir, en quelque sorte, copier, imiter la méthode du président de la République", a ajouté Brune Poirson, en référence à la lettre publiée par Emmanuel Macron dans des journaux des 28 pays de l'Union européenne. 

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 Fauvelle-Dély" du lundi 11 mars 2019 :

RADIO FRANCE

Vous êtes à nouveau en ligne