Le patron de Danone débarqué, la "prime Macron", la réforme des retraites... Le "8h30 franceinfo" de Geoffroy Roux de Bézieux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le président du Medef était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 15 mars 2021.

Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 15 mars 2021. Le patron de Danone débarqué, la "prime Macron", réformes des retraites... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et de Salhia Brakhlia.

Danone : "Emmanuel Faber a fait avancer tout le monde"

Le patron du Medef a d'abord réagi sur franceinfo à l'éviction d'Emmanuel Faber de la présidence de Danone par le conseil d'administration de l'entreprise, après plusieurs mois de fronde d'actionnaires qui contestaient sa stratégie. "Danone a un projet social et économique, ce qui est important c'est que [le groupe] garde ce double projet", a affirmé Geoffroy Roux de Bézieux.

"Je voudrais rendre hommage à Emmanuel Faber qui a fait avancer tout le monde, il était peut-être en pointe et il a été un bon patron de Danone", a-t-il ajouté.  

Il y a eu des désaccords, semble-t-il, je parle avec beaucoup de prudence entre le conseil et le président du conseil. Donc un moment, il faut en tirer les conséquences

Geoffroy Roux de Bézieux

franceinfo

"Prime Macron" : "Ça va être difficile"

Le président du Medef a ensuite été invité à s'exprimer sur le versement d'une prime pour les salariés dits de la "deuxième ligne", très exposés lors de la crise sanitaire. "Ça va être difficile, a affirmé Geoffroy Roux de Bézieux, c'est l'année où le sujet c'est comment on va pouvoir maintenir des augmentations de salaire ou des primes alors que la plupart des entreprises -il y a des exceptions- seront dans une situation difficile."

Retraite : "La réforme est morte et enterrée"

Geoffroy Roux de Bézieux a enfin été interrogé sur franceinfo sur l'avenir de la réforme des retraites mis en suspens par le gouvernement. La réforme "est morte et enterrée", a estimé le patron des patrons. 

"La réforme qui était proposée, mal expliquée, mal préparée depuis le début du quinquennat, je pense qu'elle est morte et enterrée parce que les esprits ne sont pas prêts que ce soit côté partenaires sociaux ou tout simplement côté citoyen", a-t-il ajouté.

Les retraites, cela concerne tout le monde. C'est le sujet numéro 1 d'inquiétude des Français. Ils ont compris que la retraite par répartition dans une démographie qui se réduit posait un problème, donc il faut faire quelque chose.

Geoffroy Roux de Bézieux

franceinfo

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 15 mars 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne