Football féminin : "On va dépasser les 200 000" licenciées, se réjouit Noël Le Graët

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le président de la Fédération française de football, invité du "8.30 franceinfo", mardi 10 septembre, se réjouit de la hausse du nombre de licenciées après le succès populaire de la Coupe du monde féminine de football organisée en France. 

"Pour les filles, on va sûrement augmenter de 20% par rapport à l'année dernière", a annoncé Noël Le Graët, invité du "8.30 franceinfo", mardi 10 septembre, alors qu'écoles et clubs font leur rentrée. Une hausse de licenciées liée au succès de la Coupe du monde féminine de foot organisée par la France cet été. "On va dépasser les 200 000" inscrites a indiqué le président de la Fédération française de football (FFF), qui comptait 180 000 licenciées pour la saison 2018-2019. 

"Aujourd'hui, à chaque fois qu'un club crée une section féminine, il y a 50 jeunes filles qui veulent jouer, a poursuivi Noël Le Graët. On aura multiplié par 4 ou 5 en six à sept ans le nombres de licenciées. Ce sport est vraiment en marche, au niveau du jeu et au niveau des spectateurs pour les équipes nationales", a affirmé le président de la FFF.

Plus d'arrêt de match en cas de chants ou de banderoles homophobes

Le patron de la FFF déplore les arrêts de match depuis le début de la saison en raison de chants ou de banderoles homophobes. "Je n'arrêterai pas les matchs, c'est une erreur", a déclaré Noël Le Graët, qui va donner des consignes aux arbitres pour que cela ne se fasse plus.  

En revanche, le président de la FFF "ferait arrêter un match pour des cris racistes" ou des raisons de sécurité. Noël Le Graët "espère" que cette consigne sera respectée sur tous les terrains de Ligue 1 et de Ligue 2. 

"Il est temps" d'organiser un match Algérie-France

"Il est temps de se faire ce match", a dit Noël Le Graët, après l'annonce de la proposition de la Fédération algérienne de football (FAF) d'organiser, en octobre 2020 en Algérie, un match amical face aux Bleus. "Je suis disponible dans des conditions de sécurité normale. Je veux aller jouer en Algérie", a plaidé le président de la FFF, qui a affirmé être "partisan depuis huit ans de cette rencontre"

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8.30 franceinfo" du mardi 10 septembre 2019 :

Vous êtes à nouveau en ligne