Fermeture du compte Twitter de Trump, loi climat, délit d’écocide... Le "8h30 franceinfo" de Barbara Pompili

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La ministre de la Transition écologique était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 11 janvier 2021.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 11 janvier 2021. Fermeture du compte Twitter de Trump, loi climat, délit d’écocide... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Suspension des comptes de Trump : "Je comprends la réaction des réseaux sociaux"

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 janvier, le président Donald Trump a vu son compte Twitter définitivement banni. Une décision que le réseau social a justifiée par les récents événements au Capitole. "Quand on a des paroles extrêmement violentes, je comprends la réaction des réseaux sociaux qui disent 'on doit réguler, on doit dire stop'", réagit Barbara Pompili. 

Mais comme son collègue Bruno Le Maire, la ministre de la Transition écologique s'interroge sur la légitimité des plateformes sur la question. "On doit avoir des processus démocratiques pour réguler le fonctionnement des plateformes et des réseaux sociaux". "Les réseaux sociaux ont un poids fort dans la vie politique, dans le débat public, donc ils ne peuvent pas échapper aux règles du débat public", poursuit Barbara Pompili.

Climat : "une loi qui va créer une vraie transition"

Le projet de loi Climat qui reprend certaines des propositions de la Convention Citoyenne doit être présenté en Conseil des ministres le 10 février, et à l’Assemblée nationale en mars. "On est sur une loi qui va créer une vraie transition, qui va changer le quotidien des Français, qui résulte d’un travail démocratique extraordinaire", se réjouit Barbara Pompili. 

Délit d'écocide : "la volonté de nuire" n'est plus dans la loi

Intégrée au projet de loi Climat, la création du délit d'écocide devait initialement s'appliquer avec ou sans intentionnalité de porter atteinte à l'environnement. "La question de l'intentionnalité, de la volonté de nuire, c'est une question qui pour l'instant fait l'objet de gros débats" admet la ministre, qui reconnaît que dans le texte qui sera présenté au Conseil des ministres, pour être qualifié, le délit devra être intentionnel. La ministre compte sur le "débat parlementaire" pour revenir sur cette question.

"Beaucoup ont tout fait pour que ce [le délit d'écocide] ne soit pas dans la loi en nous expliquant que ça allait tuer la compétitivité de la France, ce qui est faux", explique Barbara Pompili. "On a des délits qui ressemblent à cela dans d'autres pays d'Europe et notamment en Allemagne, je n’ai pas l'impression que se sont posés tant de problèmes", souligne-t-elle.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 11 janvier 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne