Euro 2021, racisme dans le football, droits TV... Le "8h30 franceinfo" avec Roxana Maracineanu et Marcel Desailly

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La ministre déléguée chargée des Sports et l'ancien joueur international français étaient les invités du "8h30 franceinfo" du mardi 15 juin 2021.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports et Marcel Desailly, ancien défenseur de l'Équipe de France, champion du Monde en 1998 et champion d'Europe en 2000, étaient les invités du "8h30 franceinfo" du mardi 15 juin 2021. Euro 2021, racisme dans le football, droits TV... Ils répondent aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Euro 2021 : "Quand vous avez la culture de la gagne, vous n'avez pas peur"

"Ils peuvent arriver confiants", affirme Marcel Desailly, alors que les Bleus entament mardi 15 juin l'Euro face à l'Allemagne à Munich. "Quand vous avez la culture de la gagne, vous n'avez pas peur d'affronter vos responsabilités pour arriver au succès", explique-t-il. 

Et pour suivre cette rencontre à l'extérieur, il y aura "une tolérance pour les personnes qui rentreraient chez elles après avoir suivi le match", confirme Roxana Maracineanu"Il faut respecter la règle, à savoir être dans un café avec des places assises pour suivre le match et puis rentrer à la maison après le match", poursuit la ministre. Elle rappelle la règle tout en affirmant qu'il "ne faut pas être borné, on l'a vu avec Roland-Garros il y a quelques jours".

Racisme : mettre un genou à terre, "ce n'est pas suffisant"

En choisissant de mettre le genou à terre avant leur premier match de l'Euro, "les joueurs s'engagent de leur propre gré, personne ne les a utilisés ou ne les oblige à faire ça", affirme Roxana Maracineanu. Le capitaine de l'équipe de France de football Hugo Lloris a annoncé en conférence de presse que les Bleus allaient faire ce geste ce mardi 15 juin.

Mais pour l'ancien international Marcel Desailly, "ce n'est pas suffisant, il faut faire encore plus". "À côté de ça, il faut que les instances dirigeantes, UEFA, FIFA, fédérations fassent un effort supplémentaire pour amener une vraie valeur ajoutée à ces gestes symboliques", juge-t-il.

Droits TV pour le football : "respecter" les contrats et "arrêter les guerres d'ego"

Canal+ a annoncé se retirer de la diffusion de la Ligue 1 après l'attribution de matchs à Amazon. "Un contrat, c'est fait pour être respecté, c'est un contrat", rappelle Roxana Maracineanu. "Ce serait bien aussi que tous ces acteurs pensent à la continuité de ce sport", poursuit-elle, rappelant que de son côté l'État a versé "50 millions une première fois et remettra 50 millions d'euros pour le football, pour compenser les pertes dues aux huis clos". 

"Il faut qu'à un moment on arrête les guerres d'ego aussi et qu'on arrive à trouver une solution", s'agace la ministre déléguée chargée des Sports. Elle souhaite "que la ligue trouve une solution" et "que les consommateurs de football s'y retrouveront, que les clubs continueront à avoir quand même ce soutien indispensable de la part des diffuseurs pour continuer à proposer du football et être concurrentiels".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 15 juin 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne