Éric Dupond-Moretti candidat dans les Hauts-de-France, vaccination contre le Covid... Le "8h30 franceinfo" de Nicolas Bay

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le député européen Rassemblement national était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 8 mai 2021.

Nicolas Bay, député européen Rassemblement national, candidat aux élections régionales en Normandie, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 8 mai 2021. Éric Dupond-Moretti candidat dans les Hauts-de-France, vaccination contre le Covid... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et Myriam Encaoua.

Éric Dupond-Moretti "a du temps disponible alors qu'il incarne le laxisme judiciaire"

Éric Dupond-Moretti a annoncé vendredi 7 mai qu'il sera candidat aux élections régionales dans les Hauts-de-France sous les couleurs de La République en marche. "Il a du temps disponible. Il n'aura pas de rôle décisif dans la campagne" alors qu"iI incarne le laxisme judiciaire", réagit Nicolas Bay. "On voit bien simplement qu'Éric Dupond-Moretti cherche à tout prix à faire parler de lui et faire le buzz et à attaquer le Rassemblement national. Mais la mission d'un ministre de la République, c'est de résoudre les problèmes des Français", ajoute l'eurodéputé RN.

Avec cette candidature, "il ne sera pas place Vendôme. Il ne sera pas au travail pour améliorer le fonctionnement de la justice. On a eu, il quelques jours seulement, avec ce qui s'est passé à Mérignac [avec ce féminicide] la démonstration des nombreuses défaillances de la justice", critique encore Nicolas Bay.

Vaccination : "on n'a toujours pas rattrapé notre retard"

Pour le député européen du RN, Nicolas Bay, la stratégie vaccinale d'Emmanuel Macron démontre que l"'on a été défaillant à tous les étages. On est en train de combler notre retard".

Nicolas Bay s'insurge contre une situation vaccinale qu'il juge insatisfaisante. "On est à 17 millions de vaccinés en France, au Royaume-Uni, ils en sont à plus de 40 millions. La plupart de nos voisins européens ont mis en place des dispositifs beaucoup plus fins, avec une vraie territorialisation", contrairement à ce qui a été mis en place en France. "On ne peut pas se satisfaire d'être totalement défaillant et d'être très en retard sur la vaccination, avec des conséquences économiques qui seront lourdes", l'eurodéputé RN.

Retrouvez l'intrégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 8 mai 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne