Enseignante menacée à Créteil : "On doit s'inquiéter de notre système éducatif", affirme Jean Leonetti

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le vice-président du parti Les républicains a estimé sur franceinfo que l'image de ce lycéen armé dans sa classe est "révélateur d'une situation". Jean Leonetti appelle à "restaurer l'autorité" dans les écoles. 

"Jean-Michel Blanquer a raison" quand il dit qu'il faut sanctionner de façon proportionnelle l'élève qui a menacé avec une arme factice son enseignante à Créteil (Val-de-Marne), "mais ne nous focalisons pas sur l'évènement", a déclaré lundi 22 octobre sur franceinfo Jean Leonetti, vice-président LR, maire d’Antibes Juan-les-Pins.

Il faut "restaurer l'autorité"

La menace à l'encontre de cette professeure est "révélateur d'une situation dans laquelle la jeunesse est de plus en plus en proie à la violence à l'intérieur des établissements scolaires et à l'extérieur", affirme Jean Leonetti. Selon le vice-président LR, "quand on voit la baisse de l'âge dans lequel nos enfants sont soit auteurs, soit victimes de violence, on doit s'inquiéter de notre système éducatif et de notre système citoyen de manière plus global".

On nous reprochera dans les générations futures de ne pas avoir été assez ferme avec nos enfants et de les avoir laissés dériver dans la violence

Jean Leonetti

à franceinfo

L'enseignante n'a rien dit de son agression tant que les images n'ont pas été diffusées sur internet. "N’avez-vous pas été consterné, choqué de voir la passivité du corps enseignant qui accepte de plus en plus, et ce n’est pas sa faute, des choses intolérables ? La reconquête de l'autorité c'est une reconquête d'humanité et éducative vis-à-vis des enfants", a insisté Jean Leonetti.

Pour éviter l'intrusion d'armes, Jean-Michel Blanquer n'est pas favorable à l'installation de portiques. "La vraie question c'est comment on peut envisager qu'un enfant rentre avec une arme dans une école. Bien sûr qu'il faut avoir des mesures de sécurité, mais au-delà on voit bien qu'il y a une défaillance totale de notre système éducatif et de l'autorité en général. Restaurer l'autorité, c'est tolérance zéro", affirme Jean Leonetti.

"Il y a de la graine de dictateur" chez Mélenchon

Après les propos de Jean-Luc Melenchon sur les journalistes de franceinfo, Jean Leonetti a dénoncé l'attitude du député insoumis. "Ce qui m'a choqué c'est l'attitude de Mélenchon. C'est consternant qu'un homme politique se comporte de cette façon. C'est révoltant", a déclaré le vice-président LR, maire d’Antibes Juan-les-Pins. "Il y a de la graine de dictateur dans cet homme. Quand on se dit que cet homme était candidat à la présidence, voulait être président de la République, je dis qu'on a échappé au pire."

Ce qu'a fait monsieur Mélenchon c'est une faute grave politique

Jean Leonetti

à franceinfo

Jean Leonetti a expliqué que "même si on peut penser que la justice est instrumentalisée, que le journaliste n'a pas été impartial, il y a deux choses sacrées dans la démocratie, c'est la justice et les journalistes." Le vice-président LR met en garde contre la diffusion de fausses-nouvelles. "Dans le pays, aujourd'hui, la paille est sèche et on n'a aucun intérêt à allumer une étincelle. Dans le climat actuel en France, où on sent un sentiment d'injustice, de désarroi et de colère, je pense que nous devons être justes et apaisants et ne pas appeler à la théorie d'un complot médiatico-politique."

Vous êtes à nouveau en ligne