Droit de retrait à la SNCF, Chili, retraites... le "8h30 franceinfo" avec Alexis Corbière

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alexis Corbière (La France insoumise) était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 22 octobre 2019.

Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 22 octobre 2019. Mouvement social à la SNCF, répression de la contestation sociale au Chili, réforme des retraites en France... Il répond aux questions de Renaud Dély et Lorrain Sénéchal.

SNCF : un droit de retrait légitime ?

"Il faut applaudir ces cheminots, ces agents SNCF. Les montrer du doigt et considérer que leur mobilisation serait une forme d’égoïsme est assez dégueulasse", estime Alexis Corbière. Il réagit après quatre jours de perturbation du réseau et de conflit entre syndicats et direction du groupe au sujet de la sécurité des trains circulant sans contrôleur, déclenché par un accident en Champagne-Ardenne.

Le député La France insoumise n'est pas tendre envers le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal. Ce dernier a demandé lundi des retenues sur les salaires des cheminots qui n'ont pas travaillé en fin de semaine dernière, exerçant leur droit de retrait. "C'est un jeune ministre, raille Alexis Corbière. Il n'a jamais travaillé de sa vie, il ne sait pas ce que c'est que d'être un salarié. Il ne faut pas mépriser les gens. Il ne faut pas avoir de mépris de classe".

Chili : 12 morts dans des émeutes

Douze personnes sont mortes au Chili au cours des manifestations et des émeutes qui touchent le pays depuis quatre jours. La capitale Santiago doit accueillir du 2 au 13 décembre la COP25, la Conférence mondiale sur le climat. Alexis Corbière appelle la France à suspendre sa participation à cet événement.

La France devrait suspendre sa participation à la COP25

Alexis Corbière

sur franceinfo

"La France, sans se mêler des affaires chiliennes, doit dire qu'elle ne va pas aller faire une COP25 dans un pays où c'est l'armée qui maintient l'ordre, où il y a un couvre-feu à partir de 19h, estime Alexis Corbière, par ailleurs président du groupe d'amitié France-Chili à l'Assemblée nationale. C'est un élément de pression diplomatique."

Réforme de retraites : vers la grève du 5 décembre

Plusieurs organisations appellent à une journée de grève, reconductible, le jeudi 5 décembre, contre le projet de réforme de retraites et pour améliorer le système actuel. "Je souhaite que le gouvernement abandonne cette contre-réforme des retraites qui est un mauvais coup porté contre les Français", assure Alexis Corbière. "Ce que demande le gouvernement c'est que l'on travaille plus longtemps, pour cotiser plus, pour bénéficier d'une retraite complète", détaille le député LFI. Cette réforme est, selon lui, "une arnaque".

Revoir l'interview en intégralité : 

Vous êtes à nouveau en ligne