Déconfinement, télétravail, aides à l'emploi des jeunes, candidate LREM voilée... Le "8h30 franceinfo" d'Élisabeth Borne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La ministre du Travail était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 mai 2021.

Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 mai 2021. Déconfinement, télétravail, aides à l'emploi des jeunes, candidate LREM voilée... Elle répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Salhia Brakhlia.

Activité partielle, intermittents : les aides prolongées

Alors que le Premier ministre Jean Castex a détaillé le calendrier de déconfinement progressif, Élisabeth Borne assure que "jusqu'à fin juin, on continuera à prendre en charge à 100% l'activité partielle pour ce qu'on appelle les secteurs protégés, hôtellerie, restauration, salle de sport, lieux culturels""Ensuite on aura une étape au mois de juillet où l'on passera à 15% de reste à charge pour l'entreprise, puis 25% au mois d'août, avant de revenir aux conditions de droit commun à la rentrée", précise la ministre du Travail.

L'aide exceptionnelle créée en novembre pour garantir un revenu mensuel de 900 euros net aux travailleurs précaires, "qui concerne plus de 600 000 demandeurs d'emploi va être prolongée jusqu'à la fin août", annonce Élisabeth Borne. "C'est une aide très importante qui permet à ceux qui avant la crise alternaient des contrats courts ou des contrats saisonniers qui n'ont pas pu travailler en 2020 et recharger leurs droits d'avoir l'assurance de toucher 900 euros minimum par mois", explique-t-elle.

Télétravail : "redonner la main aux entreprises à partir du 9 juin"

"On va redonner la main aux entreprises. C'est entre la direction et les représentants des salariés qu'à partir du 9 juin, on fixera un nombre minimum de jours de télétravail par semaine", déclare Élisabeth Borne. "On continue à recommander le télétravail, mais plus systématiquement", détaille la ministre. 

Concernant la cantine, "à partir du 9 juin, les règles seront aussi assouplies, puisqu'au même moment on aura la réouverture des salles dans les restaurants donc on se met sur le même calendrier. On aura une concertation avec les organisations patronales et syndicales d'ici la fin du mois pour préciser les règles qui s'appliqueront dans les restaurants d'entreprise", annonce Élisabeth Borne.

Emploi des jeunes : "1,5 million" d'embauches "entre août et fin mars"

"Il y a eu 1,5 millions de jeunes de moins de 26 ans qui ont été embauchés en CDD de plus de trois mois ou en CDI entre le mois d'août et la fin mars", affirme Élisabeth Borne, dressant un bilan de l'impact du plan "un jeune, une solution". Ce plan "mobilise neuf milliards d'euros pour permettre à chaque jeune de trouver un emploi, une formation, ou de bénéficier d'un accompagnement", rappelle la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion.

Élisabeth Borne se félicite aussi des "516 000 contrats d'apprentissage qui ont été signés grâce aux aides mises en place" et affirme que "300 000 jeunes sont rentrés dans des parcours d'insertion depuis le début de l'année. On a entre 50 000 et 60 000 contrats supplémentaires, des CDD de plus de trois mois ou des CDI, qui ont été permis grâce à cette aide à l'embauche."

Candidate LREM voilée : "'il faut appliquer la loi, rien que la loi"

Le port du voile sur une affiche électorale par une candidate LREM aux élections départementales dans l'Hérault fait polémique au sein du parti, et au-delà. "À titre personnel, je pense qu'il faut appliquer la loi, rien que la loi et toute la loi", estime pour sa part Élisabeth Borne. 

Malgré tout, la ministre du Travail ajoute que "cela fait maintenant un bon moment qu'En Marche a annoncé qu'il ne souhaitait pas avoir des candidats qui affichent des signes religieux parmi ses candidats""Moi c'est une décision que je respecte", affirme Élisabeth Borne.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 12 mai 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne