Covid-19, "temps difficiles", séparatisme... Le "8h30 franceinfo" de Sarah El Haïry

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, était l'invitée du "8h30 franceinfo", dimanche 20 septembre 2020.

Sarah El Haïry, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, était l'invitée du "8h30 franceinfo", dimanche 20 septembre. Covid-19, service civique, "temps difficiles", séparatisme... Elle répond aux questions de Matteu Maestracci et Jean-Jérôme Bertolus.

Crise sanitaire : "Notre jeunesse a été à la hauteur"

"Pendant le confinement, quand notre jeunesse a passé des coups de fil aux personnes âgées, a apporté des repas, s'est inscrite sur toutes les plateformes d'engagement, notre jeunesse a été à la hauteur", affirme la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement.

"On n'est jamais tout seul quand on est touché par le virus", rappelle Sarah El Haïry. Les jeunes "ont la responsabilité, comme tout le monde, de porter un masque", pour ne pas contaminer leurs proches en rentrant chez eux.

Crise économique et sociale : "Il faut être solide"

L'ancien Premier ministre Edouard Philippe a prédit des "temps difficiles", mercredi lors d'une réunion publique, évoquant "une tempête économique, une tempête sanitaire, peut-être une tempête sociale". "La crise sanitaire a bousculé beaucoup de choses et aura des conséquences", répond Sarah El Haïry. Mais "c'est pour ça qu'il y a un plan de relance historique."

Séparatisme : "On ne sait pas parler de laïcité de manière apaisée"

"On ne sait pas parler de laïcité de manière apaisée dans notre pays, sans être dans l'énervement et la polémique", affirme Sarah El Haïry, ancienne porte-parole du Modem, alors que la députée LREM Anne-Christine Lang a quitté jeudi une réunion à l'Assemblée nationale pour protester contre la présence d'une syndicaliste étudiante voilée

"L'Assemblée nationale est la maison du peuple, le lieu où on débat, le lieu où on construit", explique la secrétaire d'Etat. "Aujourd'hui, il faut tellement protéger la laïcité qu'il faut être exigeant avec soi-même et avec son application. C'est une loi qui permet la liberté de croire et de ne pas croire."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 20 septembre 2020 :

Vous êtes à nouveau en ligne