Couvre-feu, réforme de l'assurance chômage, suppressions de postes chez Sanofi... Le "8h30 franceinfo" de Philippe Martinez

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le secrétaire général de la CGT était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 18 janvier 2021.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 18 janvier 2021. Couvre-feu, réforme de l'assurance chômage, suppressions de postes chez Sanofi... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Couvre-feu : la CGT propose de "baisser le temps de travail"

Alors que tout le pays est soumis à un couvre-feu à partir de 18 heures depuis samedi 16 janvier, "nous avons proposé au gouvernement de baisser le temps de travail pour s'adapter à ces nouvelles contraintes", déclare Philippe Martinez. 

"On pourrait partir une heure plus tôt tous les jours par exemple, ou libérer une après-midi pour faire des tâches quotidiennes qu'on n'a plus le temps de faire avec le couvre-feu", justifie le secrétaire général de la CGT.

Sanofi : un lien entre suppression de postes et retard du vaccin ?

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a l'intention de supprimer 400 postes dans la branche recherche et développement, selon les informations de France Inter. "On peut s'interroger si le retard du développement du vaccin chez Sanofi n'est pas lié à cette perte de compétences, à cette perte de savoir-faire", s'interroge Philippe Martinez.

"Ce n'est pas la première fois, c'est plusieurs années successives avec des plans de restructuration, notamment dans la recherche et le développement", rappelle le secrétaire général de la CGT.  Selon lui, "s'il y a bien une entreprise qui se porte bien et qui pourrait investir dans l'emploi et dans les salaires, c'est Sanofi".

"Rediscuter de l’assurance chômage sans que le gouvernement s’en mêle"

La réforme de l'assurance chômage doit entrer en vigueur le 1er avril. "Nous ferons tout pour dire que cette réforme est mauvaise, il faut la retirer et rediscuter de l’assurance chômage sans que le gouvernement s’en mêle, car l'objectif du gouvernement est de faire des économies sur les privés d'emploi", dénonce Philippe Martinez. 

Philippe Martinez est en revanche en accord avec le gouvernement sur le "malus" imposé aux entreprises utilisant trop de contrats courts (notamment CDD), mais pas sur le "bonus" évoqué. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 18 janvier 2021 :

Vous êtes à nouveau en ligne