Audition de Ségolène Royal, les vacances d’Elisabeth Borne, dérèglement climatique… Le "8h30 franceinfo" de Cécile Duflot

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cécile Duflot, directrice d'Oxfam France, était l’invitée du "8h30 franceinfo" jeudi 26 décembre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cécile Duflot, directrice d'Oxfam France était l’invitée du "8h30 franceinfo" jeudi 26 décembre. Audition de Ségolène Royal, les vacances
d’Elisabeth Borne, dérèglement climatique… Elle répond aux questions de Marie Bernardeau et Jean-Jérôme Bertolus.

"les polémiques entre Noël et le jour de l’An", loin du sujet principal, le dérèglement climatique

Cécile Duflot a réagi à la convocation de Ségolène Royal à l'Assemblée nationale, sur son rôle d’ambassadrice des pôles : "Je connais trop les polémiques entre Noël et le jour de l’An qui permettent de passer à la radio. Vous avez deux députés qui inventent un sujet parce que les journalistes n’ont pas trop de sujets sur lesquels parler" a-t- elle expliqué. "J’ai un passé de femme politique, je connais trop les polémiques entre Noël et le jour de l’An qui permettent passer à la radio, et Ségolène Royal fait partie de ceux qui ont beaucoup utilisé ça aussi".

Mais pour elle, "le sujet le plus important, c’est que 2019 a été l’année la plus chaude en Arctique, et que le dérèglement climatique a un
impact encore plus massif sur les pôles."

Concernant la polémique sur les vacances de la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, à Marrakech, elle estime qu'il y a là deux questions différentes : "Il y a la question de la grève et de la réforme des retraites, ce qui est un vrai sujet. Et ensuite il y a la question des hommes et des femmes politiques et de leur vie personnelle".

"Collectivement, on procrastine, on perd du temps"

Cécile Duflot a épinglé le gouvernement sur de nombreux sujets liés à la lutte contre le dérèglement climatique. "Quand le président de la République dit à la tribune de l'ONU que la France va arrêter d'être hypocrite et de garantir les aides aux énergies fossiles dans les autres pays, On se dit 'super !' Mais quand ensuite, c'est le contraire qui est voté à l'Assemblée nationale, vous restez un peu les bras ballants et complètement déprimé", déplore-t-elle.

Cécile Duflot n'a pas apprécié la note des Douanes, dévoilée par Mediapart, préconisant qu’un sous-produit d'huile de palme bénéficie du maintien de la niche fiscale sur les biocarburants. Elle dénonce une mesure prise "en cachette, à la veille de Noël.

Globalement, elle parle d’une "vraie inaction climatique" de la France. "Collectivement, on procrastine, on perd du temps", dit-elle, citant l’interdiction du plastique à usage unique en 2040. "Il y a 12 ans pour agir, c’est ce que dit le rapport du GIEC. Donc évidemment 2040 paraît loin."

RADIO FRANCE

Vous êtes à nouveau en ligne