VIDÉO. Détention de Salah Abdeslam : "Il faut le garder en bon état pour que la justice puisse passer"

Jean-Michel Fauvergue, député LREM de Seine-et-Marne et ex-patron du Raid, s'est exprimé lundi sur les conditions de détention du seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre à Paris. "Un point très sensible", a-t-il souligné.

Invité de franceinfo, lundi 18 septembre, Jean-Michel Fauvergue, député LREM de Seine-et-Marne et ex-patron du Raid, a réagi à l'assouplissement des conditions de détention de Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre à Paris.

"Un point très sensible"

"C'est un point très sensible, je suis rentré au Bataclan, j'étais parmi les premiers et c'est une vision qui me hante toujours, pour être clair, a-t-il expliqué. Ce qui est important, c'est que ce type-là puisse répondre de ses actes et puisse être présenté devant les familles [de victimes] en particulier. Il faut faire en sorte de le garder en bon état pour que la justice puisse passer."

Les conditions du prisonnier le plus surveillé de France ont été allégées. La justice craint pour sa santé mentale et redoute une tentative de suicide avant son procès, qui doit avoir lieu d'ici la fin de l'année. 

Vous êtes à nouveau en ligne