VIDEO. Démission du général Pierre de Villiers : Emmanuel Macron "s'est comporté en petit caporal", estime Nicolas Bay

Vendredi, sur franceinfo, le secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, a défendu l'ex-chef d'état-major Pierre de Villiers, qui a démissionné mercredi, sur fond de désaccord budgétaire avec le président de la République. 

Invité de franceinfo vendredi 21 juillet, Nicolas Bay, le secrétaire général du Front national, a pris la défense de l'ancien chef d'état-major, Pierre de Villiers, qui a démissionné vendredi sur fond de désaccord budgétaire avec Emmanuel Macron. 

"Une petite crise d'autoritarisme"

"Tout le monde a bien compris, que dans cette affaire, Emmanuel Macron a fait une espèce de petite crise d'autoritarisme, a-t-il expliqué. Il s'est comporté en petit caporal face à un grand général." Nicolas Bay a également salué Pierre de Villiers qu'il a décrit comme "un grand professionnel, un très grand soldat".

"Le général de Villiers a pointé une incohérence flagrante à vouloir prétendre de la part du gouvernement avoir un outil de défense performant et en même temps à renier considérablement ses capacités, avoir des effectifs et des moyens qui ne sont pas à la hauteur des ambitions de la France", a-t-il expliqué.

Les propos de Christophe Castaner "méprisants et lamentables"

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a accusé, vendredi, dans les colonnes du Figaro, Pierre de Villiers d'avoir été "déloyal dans sa communication" et d'avoir "mis en scène sa démission". Nicolas Bay a jugé ces propos "méprisants et lamentables". Selon lui, "il tente de jeter l'opprobre sur le général".

Sur l'adhésion grandissante des militaires aux idées du Front national, Nicolas Bay a expliqué que "les militaires sont en première ligne et les mieux placés pour se rendre compte qu'aujourd'hui la sécurité des Français est gravement menacée. L'armée a été la grande victime de toutes les politiques publiques menées aussi bien par la droite que la gauche."

Vous êtes à nouveau en ligne