SNCF : "Ce n'est pas l'esprit cheminot", tempère Guillaume Pepy après les incidents de lundi

Commentant mardi sur franceinfo "la cinquantaine d'incidents" de la veille à la SNCF, le PDG du groupe a regretté la présence, lors de rassemblements, "de dockers à Marseille", de "retraités" et d'"étudiants". 

Guillaume Pepy, invité de franceinfo mardi 15 mai, a réagi aux incidents de la veille, enregistrés lors d'une journée de mobilisation syndicale, contre la réforme ferroviaire. "Hier, ça a été une journée très difficile pour les usagers. Il y a eu une cinquantaine d’actes d’exactions, de blocages, de rassemblements qui ont empêché l’utilisation des voies, a déclaré le PDG de la SNCF. Ce n’est pas l’esprit cheminot."

Guillaume Pepy a annoncé le dépôt d'"une quinzaine de plaintes". "On va regarder sur les autres incidents s’il y a matière à porter plainte", a-t-il ajouté. "Il y avait pas mal de dockers à Marseille, il y avait des retraités qui n'avaient rien à faire dans l'entreprise quand il y a un conflit social, il y avait des étudiants", a regretté le PDG de la SNCF. 

Interrogé sur "l'incessibilité" du groupe, terme ajouté dans la loi pour son examen au Sénat et annoncé par la ministre des Transports, mardi, Guillaume Pepy s'est félicité de cet apport dans le texte sur la réforme ferroviaire.

Par ailleurs, appelé à s'exprimer sur la vot'action lancée hier par les syndicats de cheminots pour donner leur avis sur la réforme voulue par le gouvernement, le PDG de la SNCF a réaffirmé que la loi prime. Évoquant "une pétition", Guillaume Pepy a jugé que "ce ne sont pas les cheminots qui décident".

Sur la reconquête commerciale dans laquelle s'est lancée la SNCF, Guillaume Pepy a fait des promesses pour l'an prochain. Quelque 3 millions de billets TGV à moins de 40 euros vont être mis en vente, pour cet été. "Chaque année on a environ une quinzaine de millions de billets qui sont vendus, pour le TGV, à moins de 40 euros. Pour cet été, pour les trois mois qui viennent, on augmente de 15 à 18 [millions], tout simplement pour donner un geste positif vis-à-vis de nos clients. L'an prochain, on fera la même chose pour les vacances", s'est engagé Guillaume Pépy.

Regardez l'intégralité de l'intervention de Guillaume Pepy sur franceinfo le 15 mai 2018.