Pour Patrick Kanner François Hollande est le candidat "nécessaire"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports invité vendredi 7 octobre sur franceinfo apporte son soutien à François Hollande pour l’élection présidentielle de 2017.

Alors que l’élection présidentielle a lieu dans sept mois, vendredi 7 octobre Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a montré sur franceinfo tout son dévouement à François Hollande. "Le président de la République est mon candidat. J'entends parfois parler de candidat naturel. Non, il n'est pas naturel, il est nécessaire"."Il n'y a que lui qui peut être présent au second tour pour la gauche, avec l'expérience qui est la sienne." 

Patrick Kanner qui a aussi réagi à la démission d’Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie : "Macron est un homme brillant mais qui veut faire de la politique comme un trader. "

JO de 2024 : Le gouvernement va amener "un milliard d'euros sur neuf années"

La deuxième partie du dossier, consacrée au financement, pour la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 est déposée vendredi 7 octobre. Le gouvernement prévoit d'apporter "un milliard d'euros sur neuf années", selon Patrick Kanner. "On est capable d'amener cet effort financier. C'est un dossier qui est très important. Nous sommes totalement mobilisés. On est vraiment bien parti."

Le budget des Jeux olympiques est de 6 milliards d'euros. "3 milliards d'euros pour l'évènement sportif qui est totalement autofinancé, droit TV, billetterie, mécénat, partenariat et 3 milliards pour la partie équipement." Des dépassements ? "Il ne peut pas y en avoir", répond Patrick Kanner. "La France maîtrise. Même s'il y avait un dépassement de 10%, ce n'est rien par rapport à Pékin ou à Sotchi. On est vraiment sur une candidature maîtrisée."

 

Benzema et les Bleus : "Ce n'est pas le sportif qui est en cause, c'est l'environnement"

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF), a déclaré jeudi 6 octobre que Karim Benzema était de nouveau sélectionnable en équipe de France. Un avis que partage Patrick Kanner. "Sur le plan sportif, il est sélectionnable, mais il n'est pas sélectionné", a-t-il réagi. "Didier Deschamps estime aujourd'hui que les conditions ne sont pas réunies pour qu'il réintègre l'équipe de France. Ce n'est pas le sportif qui est en cause, c'est l'environnement", a ajouté le ministre.

 

Soupçon de dopage au Racing 92 : " Il y a peut-être faille dans la loi française "

Des traces de corticoïdes ont été retrouvées dans les urines de trois joueurs majeurs du Racing 92, Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff, lors de la finale du dernier Top 14 remportée par le club francilien face à Toulon, affirme vendredi 7 octobre le quotidien l'Equipe."Si très concrètement la fédération estime qu'il y a eu triche, elle prendra ses responsabilités", a réagi Patrick Kanner : "Il y a des autorisations d'usage à des fins thérapeutiques. Ces autorisations sont demandées à l'Agence française de lutte contre le dopage, placée sous l'autorité du gouvernement et qui vérifie si l'état de santé justifie ou non qu'on puisse donner des médicaments", a expliqué Patrick Kanner.

"Manifestement il n'y a pas eu de demande préalable, mais on peut régulariser a postériori. C'est peut-être une faille de la loi française. On a un cas typique qui montre que la loi doit s'adapter parfois aux pratiques", a ajouté le ministre.

 


Pour Patrick Kanner François Hollande est le... par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne