Code du travail : Alexis Corbière dénonce "les vieilles lubies libérales qui ne marchent pas"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le porte-parole de La France insoumise, invité vendredi de franceinfo, a dit redouter la "disparition" du Code du travail et dénoncé la précarisation que la réforme pourrait entraîner.

Alexis Corbière, porte-parole de La France insoumise (LFI), invité vendredi 9 juin de franceinfo, a dénoncé les projets d'Emmanuel Macron et du Premier ministre Edouard Philippe sur la réforme du Code du travail, qui pourrait, selon lui, conduire à des baisses de rémunérations. "Il n'y aurait plus de Code du travail". 

"Je reviens au modèle de la Grande-Bretagne des travailleurs pauvres", a poursuivi Alexis Corbière. "La flexibilité, l'ubérisation de la société, ne fabrique pas du travail (...) Dire qu'on va tout précariser pour créer du boulot, ce sont de vieilles lubies libérales qui ne marchent pas", a-t-il ajouté, en souhaitant "des documents" sur la réforme, "pour que les gens votent en conscience dimanche [aux législatives] pas dans un enfumage généralisé".

Quand le Labour s'inspire de La France insoumise

Alexis Corbière a réagi aux résultats des législatives britanniques au cours desquelles les conservateurs ont perdu leur majorité absolue. Le Parti travailliste de Jeremy Corbyn sort renforcé du scrutin. "Je me félicite de la progression de Jeremy Corbyn parce qu'il a mené une belle campagne qui m'intéresse, axée sur des questions sociales dans un pays extrêmement touché par un modèle libéral, néolibéral qu'on voudrait exporter en France". Selon Alexis Corbière, le Labour s'est inspiré de la campagne de La France Insoumise, menée lors de la présidentielle. 

L'outil de la "révocation des élus" à nouveau réclamé

Interrogé sur la mise en cause de François Bayrou pour sa gestion passée du MoDem, le porte-parole de La France insoumise s'est dit davantage par l'affaire Ferrand. "Sur le MoDem, on va voir ce qui se passe (...) Le cas de Richard Ferrand est d'un autre calibre."

"Ce que j'observe, c'est que la loi dite de moralisation, de l'aveu même de Monsieur Bayrou, ne peut en aucun cas assainir ce genre de comportement, ce qui limite un peu les choses", a déclaré Alexis Corbière. "Nous avons proposé à François Bayrou le droit de révoquer les élus, la possibilité pour le citoyen, même pendant la durée du mandat, de pouvoir garder le contrôle de l'élu." Cette disposition que La France insoumise avait proposé pendant la présidentielle, "peut créer un cercle vertueux", estime Alexis Corbière. Les promesses non tenues, dit-il, "dégoûtent les gens". Le porte-parole de La France insoumise a fait un lien avec la participation aux élections. "Même si vous n'allez pas voter France insoumise, les gens, allez voter", a-t-il lancé.   

Regardez l'intégralité de l'entretien d'Alexis Corbière sur franceinfo le vendredi 9 juin 2017.


Code du travail : Alexis Corbière dénonce "les... par franceinfo
RADIO FRANCE / FRANCEINFO