Un baromètre de l'action publique disponible sur internet : "Nous devons rendre des comptes" aux Français, défend Amélie de Montchalin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ce portail doit permettre aux citoyens d'évaluer l'avancée de 25 réformes prioritaires. Malgré le Covid-19, "2020 n'a pas été une année blanche, nous avons continué à avancer et nos résultats sont bons", affirme la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a présenté mercredi 13 janvier le baromètre de l'action publique qui doit permettre aux Français d'évaluer l'avancée des réformes du gouvernement. Il est accessible sur le site du gouvernement. "C'est le moment parce que nous devons rendre des comptes" aux Français, a-t-elle expliqué sur franceinfo.

"La crise du Covid n'est pas une excuse pour arrêter de réformer. 2020 n'a pas été une année blanche, nous avons continué à avancer et nos résultats sont bons."

Amélie de Montchalin

à franceinfo

Le site présente 25 réformes prioritaires : "là où nous en sommes, là où nous en étions en 2017 et là où nous voulons être dans 18 mois et surtout il fait la transparence département par département", détaille Amélie de Montchalin. "Nous prenons l'engagement que dans les 18 prochains mois tous le gouvernement, les administrations, les ministres fassent que dans les territoires où les choses n'avancent pas assez vite on aille débloquer ce qui doit l'être pour que tous les Français bénéficient de notre politique", promet la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

Amélie de Montchalin a pris la fibre optique comme exemple. "Aujourd'hui, 50% des Français ont accès à la fibre. C'est beaucoup mieux qu'en 2017. Mais ce 50% va de 10% dans certains départements à 90% dans d'autres. Toute notre énergie politique c'est de débloquer ce qui doit l'être. On peut toujours, jusqu'à la dernière minute transformer notre pays", a-t-elle insisté.

Vous êtes à nouveau en ligne