Sécurité : Emmanuel Macron "se moque du monde, plus personne ne le croit", dénonce le député LR Guillaume Peltier

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Selon le vice-président délégué des Républicains, le chef de l'État est "le président du laxisme" en matière de sécurité et tente de se rattraper en fin de mandat.

"Il est particulièrement cocasse qu’Emmanuel Macron tente de se présenter demain comme le candidat de la sécurité alors qu’il a été le président de l’insécurité", a réagi, lundi 19 avril, sur franceinfo, Guillaume Peltier, vice-président délégué des Républicains, quelques heures après la visite du chef de l’Etat à Montpellier sur le thème de la sécurité.

"Emmanuel Macron est le président du laxisme"

"Macron se moque du monde", a affirmé le député du Loir-et-Cher. "Les chiffres, tout le monde les connaît : c’est 260 500 agressions par an en France depuis qu’il est élu, c’est 20% de plus qu’avant, et je ne parle même pas des agressions à l’égard de nos forces de sécurité, une centaine chaque jour, 21% de hausse en trois ans. Emmanuel Macron est le président du laxisme."

Selon Guillaume Peltier, Emmanuel Macron "tente de nous faire croire qu’il est élu depuis quelques jours alors qu’il est élu depuis quatre ans, c’est-à-dire un peu plus de 1 500 jours". Un temps durant lequel le président doit, d'après le vice-président délégué des Républicains, avoir observé "la détresse et la souffrance des Français dans nos quartiers populaires, dans nos campagnes, dans nos villes, qui n’en peuvent plus de l’insécurité galopante". "Il ose prétendre dans l’ultime temps de sa présidence qu’il pourra régler demain ce qu’il n’a pas su ni pu ni voulu régler hier : plus personne ne le croit."

Vous êtes à nouveau en ligne