Problèmes de soudures de l'EPR de Flamanville : Pascal Canfin se "remet totalement" à la "sagesse" de l'Autorité de sûreté nucléaire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le candidat LREM aux élections européennes était l'invité du 19h20 politique de franceinfo vendredi.

"Sur le cas particulier de l'EPR, l'Autorité de sûreté nucléaire est là de manière indépendante pour dire ce qu'il faut faire, ce n'est pas au gouvernement de le dire, ce n'est pas à EDF de le dire, c'est à cette Autorité. Je m'en remets totalement à sa sagesse", a déclaré, vendredi 12 avril, sur franceinfo, Pascal Canfin, candidat LREM aux élections européennes, alors que l'Autorité de sûreté du nucléaire a demandé à EDF de réaliser des travaux sur des soudures défectueuses de certaines tuyauteries de l'EPR de Flamanville.

Selon, l'ancien député européen Europe-Ecologie-Les Verts, "il ne faut en aucun cas réinvestir dans du nouveau nucléaire puisqu'on voit bien que le plus récent, on est incapable de le faire""Il faut progressivement en sortir et d'ailleurs j'ai noté que le Président de la République lorsqu'il a annoncé la programmation pluriannuelle de l'énergie, les décisions à venir sur le nucléaire, était très prudent sur ce sujet puisqu'il n'a pris aucune décision de réinvestissement dans le nucléaire parce qu'on voit bien que l'objectif clair c'est d'en sortir."

"Le nucléaire, je pense que ce n'est pas une énergie d'avenir et que la France doit progressivement en sortir", a ajouté Pascal Canfin.

Vous êtes à nouveau en ligne