Présence de Nathalie Loiseau sur une liste étudiante d'extrême droite : cela pose "la question de la confiance dans sa parole"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pierre-Henri Dumont, député Les Républicains du Pas-de-Calais, était l'invité de franceinfo mardi.

Pierre-Henri Dumont, député Les Républicains du Pas-de-Calais, a jugé, mardi 23 avril sur franceinfo, que la candidature de Nathalie Loiseau sur une liste d'extrême droite lorsqu'elle était étudiante, "pose la question de la confiance dans la parole de Madame Loiseau".

"Ce n'est pas grave, parce l'on fait tous des erreurs de jeunesse, a déclaré Pierre-Henri Dumont. Simplement, la réalité, c'est qu'elle a changé quatre fois de version depuis la révélation par Mediapart de cette information. Elle a commencé par dire que c'était des gens qui avaient dérivé ensuite vers l'extrême droite - mais, au moment de la candidature étaient eux-mêmes des gens parfaitement respectables de droite - pour avouer, il y a quelques heures, que, finalement, elle savait que oui, ils étaient d'extrême droite, et qu'elle aurait pu savoir qu'ils étaient d'extrême droite. Donc, cette question qui se pose, c'est la question de la confiance dans la parole de Madame Loiseau, qui change tout au long de la journée."

"C'est la question également de qui compose la liste de La République en marche, quelle est la ligne de la politique et la confiance que l'on peut accorder à cette liste quand on a une tête de liste qui change plusieurs fois de version dans la journée", ajoute le député LR, qui souligne également que les candidats LREM "ne savent toujours pas dans quel groupe au Parlement européen il veulent siéger", dénonçant "un flou absolu, un flou qui peut être illustré à nouveau par ces déclarations changeantes au fil de la journée par Nathalie Loiseau."

Vous êtes à nouveau en ligne