Grève du traitement des déchets : "Il y a un manque de réaction de la mairie de Paris" accusent Les Républicains

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Il faut que la mairie de Paris force l'État, la préfecture, à se saisir du sujet" a estimé  sur franceinfo mardi 4 février Nelly Garnier, directrice de campagne de Rachida Dati et tête de liste Les Républicains dans le 11e arrondissement de Paris. 

La directrice de campagne de Rachida Dati et tête de liste LR dans le 11ème arrondissement de Paris Nelly Garnier a vivement critiqué sur franceinfo la gestion de la mairie de Paris de la grève dans le secteur du traitement des déchets. Cette grève a été entamée il y a dix jours, par les éboueurs et les agents publics chargés du ramassage et du traitement des déchets, contre la réforme des retraites.

"Il faut aussi essayer de regarder quelles sont les usines, en Île-de-France ou ailleurs, où on peut acheminer les déchets, il y a des solutions à trouver, là encore il y a un manque d'anticipation et un manque de réaction de la mairie de Paris", estime Nelly Garnier.

"Vous pouvez toujours dire que ce n'est pas entre vos mains. Il y a des migrants aux portes de Paris, ce n'est pas entre vos mains, il y a des trottinettes qui arrivent sur l'espace public, ce n'est pas entre vos mains, il y a des grèves dans les transports, ce n'est pas entre vos mains. Il y a certes un droit de grève, mais il y a aussi un devoir de protéger les habitants", a-t-elle poursuivi, pointant du doigt la gestion actuelle de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Vous êtes à nouveau en ligne