Le secrétaire d'Etat Adrien Taquet veut "refaire de l'enfance un sujet qui est en haut de l'agenda politique"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Adrien Taquet, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé chargé de la protection de l'Enfance, était l'invité du 19h20 politique de franceinfo, mardi 12 mars.

"Ma priorité est de refaire de l'enfance un sujet qui est en haut de l'agenda politique", a affirmé mardi sur franceinfo Adrien Taquet, le secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé chargé de la protection de l'enfance, qui va lancer un "pacte pour l'enfance" d'ici l'été. "Ce qui me choque, c'est de voir que les problématiques liées à l'enfance, notamment aux violences faites aux enfants, sont à ce point aussi peu des sujets de société", a expliqué Adrien Taquet.

Le secrétaire d'Etat entend qu'il y ait "une véritable politique pour l'enfance, qu'il y ait une prise de conscience de la société. Faisons de ce sujet un sujet de société. Ce n'est pas le cas aujourd'hui."

Un enfant meurt tous les cinq jours dans sa famille

Le pacte pour l'enfance comportera trois priorités : l'accompagnement à la parentalité, la lutte contre les violences faites aux enfants et les enfants placés. "L'inceste est encore un tabou dans notre société", a précisé Adrien Taquet. "Vous avez un quart des SDF qui sortent de l'aide sociale à l'enfance", a-t-il ajouté. Le secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé a rappelé qu'il y a "un enfant qui meurt tous les cinq jours dans son cercle familial" et que "20 000 enfants chaque année subissent des violences sexuelles".

Vous êtes à nouveau en ligne