Covid-19 : "Nous sommes en train d'échouer sur la vaccination", s'inquiète le député LR Aurélien Pradié

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le secrétaire général des Républicains estime que le ministère des Armées devrait prendre en charge la "logistique" de la campagne de vaccination pour "s'organiser comme si nous étions en guerre sanitaire".

"Nous avons échoué depuis le début. Nous avons échoué sur les tests, nous avons échoué sur les masques. Nous avons échoué sur l'isolement et nous sommes en train d'échouer sur la vaccination", fustige lundi 4 janvier sur franceinfo Aurélien Pradié, député LR du Lot, secrétaire général des Républicains, alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que "plusieurs milliers de vaccinations" ont été effectuées lundi.

"Notre pays est à genoux depuis plusieurs mois. Le fait que nous ne soyons pas en capacité de gérer la situation sanitaire va repousser la réouverture des restaurants, des lieux de culture", affirme Aurélien Pradié. Il imagine "la colère qui peut être celle des Français, de voir que notre pays est incapable d'organiser une campagne vaccinale".

"Tout cela est une farce insupportable"

Le député LR fait également part de sa colère qui est celle de voir son pays "en train de devenir un pays moyenâgeux et qui n'est plus capable d'organiser des grandes campagnes de vaccination et de santé publique". Aurélien Pradié précise que "cette colère-là n'est pas une colère polémique, pas une colère partisane. C'est simplement la désespérance d'un député de voir que le grand pays de Pasteur est en train d'échouer sur une étape aussi stratégique, celle de la vaccination." Selon lui, le président de la République "et quelques-uns de ses ministres" ne prennent pas "conscience de la gravité de l'échec qui s'annonce".

Le secrétaire général des Républicains rappelle que son parti a alerté sur "la logistique" comme élément essentiel de la vaccination. "Il faut que ces vaccins soient mieux gérés d'un point de vue logistique. On est en train de comprendre qu'entre 20 et 30% des doses de vaccins pourraient être bonnes à mettre à la poubelle, parce que la chaîne de logistique aurait été mal gérée". Il suggère que "le ministère des Armées se mette au travail sur cette question logistique". Il faut mobiliser "ceux qui savent gérer la logistique".

Le service de santé des Armées doit être largement renforcé pour que nous ayons une vraie chaîne logistique qui soit organisée.

Aurélien Pradié

à franceinfo

Selon Aurélien Pradié, il s'agit de "s'organiser comme si nous étions en guerre sanitaire". Il dénonce notamment que, "dans des départements, des vaccins sont livrés par des chauffeurs de taxi, parce que l'Etat est incapable" d'organiser "lui-même" ces livraisons. L'élu du Lot se désole de voir "ce grand pays qui est la France, s'effondrer sur lui-même, sur un trop plein de bureaucratie".

Aurélien Pradié ironise par ailleurs sur le tirage au sort annoncé par le gouvernement pour constituer un collectif citoyen chargé de suivre la campagne de vaccination. "Tout cela est une blague. Nous sommes en train de dire que nous loupons la stratégie vaccinale, et le président de la République, avec quelques agences de communication, nous sort du chapeau un tirage au sort de quelques-uns de nos concitoyens." "Tout ça est une farce insupportable au regard de la gravité de la situation".

Vous êtes à nouveau en ligne