"Ouvrez le 1". Qui en veut aux médecines douces ?

Franceinfo et l'hebdomadaire "Le 1" s’associent pour proposer un rendez-vous tous les mercredis à 22h30 sur le canal 27 et ses supports numériques. Pour ce nouveau numéro, Emilie Tran Nguyen, Eric Fottorino et leurs invités se penchent sur le débat autour des médecines alternatives avec la question du déremboursement de l'homéopathie. La Haute Autorité de santé (HAS) rend son avis dans le courant du mois de juin. Quels arguments les partisans de l'homéopathie avancent-ils ? Qu'en disent les détracteurs ? 

Franceinfo et l'hebdomadaire Le 1 s’associent pour proposer un rendez-vous, tous les mercredis à 22h30 sur le canal 27 et ses supports numériques. La journaliste de France Télévisions Emilie Tran Nguyen et le directeur de l'hebdomadaire Eric Fottorino dialoguent avec leurs invités sur l’actualité et le monde contemporain.

Pour ce nouveau numéro, "Qui en veut aux médecines douces ?", le débat autour des médecines alternatives avec la question du déremboursement de l'homéopathie. La Haute Autorité de santé (HAS) rend son avis dans le courant du mois de juin. Quels arguments les partisans de l'homéopathie avancent-ils ? Qu'en disent les détracteurs ? 

Au sommaire

Une question / Plusieurs regards : Bénédicte Mignot-Guinet, médecin homéopathe à Paris et membre du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) ; Mathieu Van Dessel, médecin généraliste à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), membre du Collectif FakeMed. Repères : quelques dates qui racontent l'histoire de la médecine hétérodoxe.

1 + 2 : Olivier Faure, historien, professeur à l’université Lyon-3, auteur de Et Samuel Hahnemann inventa l’homéopathie (éd. Aubier). A rebours : "Docteur miracle", une archive de l'INA de 1952. A voix haute : Jean Verne, arrière-petit-fils de Jules Verne, lit L’Oméopathie, un poème de son aïeul. 

> "Ouvrez le 1", un magazine télévisé, tous les mercredis à 22h30 sur Franceinfo (canal 27). 

"Le 1", un journal pour comprendre le monde, tous les mercredis en kiosque.

Vous êtes à nouveau en ligne