Ligne Directe avec ANDRE COMTE-SPONVILLE

Ligne Directe avec ANDRE COMTE-SPONVILLE qui répond à nos téléspectateurs.

André Comte Sponville vient de recevoir l’équivalent d’un César d’honneur pour un  philosophe : "Les cahiers de l’Herne" (édition L'Herne)  lui consacrent un ouvrage pour lui seul, avec les textes de grands philosophes contemporains qui lui rendent hommage. 

André Comte-Sponville a dit : « Le philosophe n’est pas là pour dire le bien et le mal mais le possiblement vrai et le certainement faux ». A notre époque où tout bouge à cent à l’heure, cela a doit être compliqué de trancher ? Le philosophe nous explique ce qui doit être retenu. 

 L’actualité ces temps-ci est inspirante et favorise la une réflexion philosophique…. Et d’abord avec cette parole libérée de femmes qui aujourd’hui dénoncent les mentors qui ont abusé d’elles enfants ? Vanessa Springora, l'ancienne patineuse Sarah Abitbol …  la parole libérée et des entourages gênés avec la question d'une téléspectatrice: " Avant les adultes fermaient les yeux mais aujourd’hui ça ne passe plus …. Pourquoi ? Comment expliquer cette bascule de notre morale ?". André Comte-Sponville place son curseur sur la morale mais également remet en perspective le statu de l'enfant dans la société. 

Toujours dans l’actualité, cette énorme boulette ou…. Edouard Philippe a préféré appeler ça une « Boule de feu »: la majorité qui vote contre l’allongement des congés payés pour le deuil d’un enfant ! Estrait du JT de France2 et du témoignage poignant d'une mère qui a perdu sa fille et la question d’un téléspectateur : "dirige-t-on un pays avec du cœur ou comme un comptable ?". Pour le philosophe, la morale ne doit pas être melangée à toutes les sauces et ce débat en est une illustration. 

Le Bac c’est loin pour nous... on aurait pas aimé le passer cette semaine ce Bac vu le bazar… consequences de la réforme et  question téléspectateur : "Quelle doit être la finalité des études ? Avoir une tête bien faite ou trouver un boulot ? " Réponse surprenante d'André Comte-Sponvile qui s'interroge non pas sur les mesures ou les programmes mais sur ceux qui les appliquent et  les élèves qui ne seraient plus aussi réceptifs qu'avant.  

 

Vous êtes à nouveau en ligne