Nathalie Bastianelli (WeBelongToChange) : "La Chine est le premier investisseur mondial dans les énergies renouvelables"

Nathalie Bastianelli, auteure de "Quand la Chine s’éveille verte" et fondatrice de l’ONG WeBelongToChange, est l’invitée de Stéphane Dépinoy dans la matinale de France Info.

Le livre "Quand la Chine s’éveille verte", aux Éditions de l’Aube, propose une analyse de l’évolution des initiatives vertes en Chine au cours des six dernières années, et décrypte leur influence sur le reste du monde. "Pour un enjeu de stabilité politique et de croissance économique, la Chine a pris des mesures assez fortes depuis quelques années, et mute vers une transition écologique," souligne Nathalie Bastianelli, auteure de l’ouvrage. Premier pollueur mondial, l’empire du milieu est devenu l'investisseur le plus important dans les énergies renouvelables, à hauteur de 100 milliards de dollars par an. Dans ce domaine, le pays devance les États-Unis et l’Europe réunis.

Actuellement, entre 60 % et 65 % de l’énergie en Chine dépend du charbon. "À partir de 2030, normalement, le pic des émissions de CO2 sera atteint. Après, ils se sont engagés à les faire descendre," rapporte Nathalie Bastianelli, "C’est très ambitieux. Mais on sait que quand la Chine prend des engagements au niveau international, généralement, elle les tient." Elle note cependant que le contexte récent – le regain de la croissance et l’arrivée du froid – a entraîné la réactivation des centrales à charbon.

L’auteure souligne les avancées de la Chine en matière de transition écologique. Deuxième au monde dans l’éolien offshore, le pays rattrape la France dans le nucléaire : "Ils construisent 6 à 8 réacteurs nucléaires par an pendant 15 ans. D’ici 2035, ils devraient être à plus de 100 réacteurs," détaille Nathalie Bastianelli. La société civile n’est pas laissée à l’écart : "Il y a énormément de pression de la part du gouvernement chinois. Quand vous êtes une entreprise qui réussit en Chine, vous vous devez de participer à la transition."

Vous êtes à nouveau en ligne