Antoine Hubert (Ynsect) : "Les ingrédients à base d'insectes peuvent avoir des effets bénéfiques pour la santé"

Antoine Hubert, co-fondateur et PDG d'Ynsect, est l'invité de Stéphane Dépinoy dans la matinale de France Info. 

Les insectes feront-ils partis de l'alimentation de demain ? C'est le pari que s'est lancé Antoine Hubert. "Nous sommes partis du constat des Nations Unies qui disait, il y a dix ans, que pour répondre aux grands enjeux du climat et de la biodiversité, les insectes faisaient partis des solutions." Il rappelle : "Ils font partis de l'alimentation traditionnelle dans de nombreux pays et sont aussi utilisés en appât." Dans sa start-up, les élevages sont verticaux et automatisés. "Cela nous permet d'être plus efficaces en termes technologique et environnemental. Nous avons besoin de faire plus avec moins. Puis, dans des ateliers agroalimentaires, nous transformons nos insectes en poudre, un concentré très riche en protéines." Actuellement, cette production permet de nourrir les animaux carnivores et notamment les poissons. 

Afin d'augmenter la capacité de production, une grande ferme verticale va bientôt voir le jour dans les environs d'Amiens. Malgré l'engouement autour de cette thématique, la poudre d'insectes n'est pas encore commercialisée dans l'alimentation pour les humains. "Des règlementations doivent encore être calibrées", précise le co-fondateur. Aux Pays-Bas, des biscuits, burgers ou de la nutrition sportive sont déjà conçus avec ces ingrédients. Il faudra attendre encore quelques mois avant que la production d'Ynsect puisse être vendue ailleurs en Europe. 

Vous êtes à nouveau en ligne