Deborah Labre (Fundimmo) : "Le livret A reste indétrônable"

Deborah Labre, directrice du développement de Fundimmo, est l’invitée de Stéphane Dépinoy dans la matinale de France Info.

"Le livret A a encore beaucoup de succès auprès des Français," annonce Deborah Labre, directrice du développement de Fundimmo, une société de financement participatif dans l’immobilier. 81 % des Français ont un Livret A, et 71 % pensent que c’est un placement intéressant. Au total, 346 milliards d’euros étaient déposés dans ce compte en août 2021. "Les Français sont de très bons épargnants," ajoute Deborah Labre. En moyenne, un Français épargne 200 € par mois. Post-Covid, c’est même 280 € par mois.

Le livret A, une solution de facilité et qui rassure, selon la directrice du développement de Fundimmo. "Sans savoir, on se tourne vers ce que l’on connaît," explique-t-elle. Inconvénient : le rendement du compte est très faible, à 0,5 %. Sur un an, 1 000 € deviennent seulement 1 005 €. "Il faut savoir diversifier. Donc placer une partie de son épargne en livret A à 0,5 %, mais aussi savoir placer une autre partie sur un produit tel que le financement participatif." A la clef, de meilleurs intérêts, mais de l’argent bloqué pour plus d’un an. Pour placer son argent différemment, Deborah Labre conseille de se tourner vers "des acteurs qui sont régulés par l’Autorité des marchés financiers."

Vous êtes à nouveau en ligne