Marc Lolivier (Fevad) : "Les deux secteurs qui ont explosé sur internet, c’est l’informatique et la décoration"

Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), est l’invité de Jean-Paul Chapel dans la matinale de France Info.

2021 est une année record pour le commerce en ligne. Les chiffres du e-commerce pour le premier semestre montrent que le secteur a prospéré pendant les restrictions sanitaires. Au-delà de la vente de produits par internet, renforcée pendant le troisième confinement, le secteur du voyage reprend. "Les gens commencent à se projeter un petit peu dans les vacances, dans les voyages, c’est vraiment une bonne nouvelle," constate Marc Lolivier, délégué général de la Fevad et invité de Jean-Paul Chapel.

Une croissance de la vente en ligne comprise entre 13 % et 15 % en 2021, qui n’est pas prête de s’estomper selon Marc Lolivier : "On va continuer à accélérer parce que les magasins se digitalisent." D’après le délégué général de la Fevad, le commerce électronique n’a pas tué le commerce traditionnel. "Il l’a enrichi, il a apporté un complément," affirme-t-il. "70 % des Français souhaitent que les magasins puissent proposer le service internet." Bien que 86 % en moyenne des ventes de produits et services sont encore effectuées hors-ligne, certains secteurs prennent de l’avance. 30 % des produits électroniques sont vendus par internet ; cette part descend à 20 % pour la mode.

Amazon reste leader français du e-commerce, à près de 16 % de parts de marché. Derrière Amazon, Leclerc s’est hissé à la deuxième place du commerce électronique. "C’est là où on voit la complémentarité," soutient Marc Lolivier, "on peut être bon en magasin et devenir champion du e-commerce, tout en gardant son leadership en magasin."

Vous êtes à nouveau en ligne