Franck Gervais (Pierre et Vacances) : "Les Français ont envie de tourisme, mais pas n’importe lequel"

Franck Gervais, Directeur général du groupe Pierre et Vacances-Center Parcs, était l’invité de Jean-Paul Chapel ce mercredi 22 juin sur FranceinfoTV.

 "Les Français ont envie de tourisme, ont envie de vacances, mais pas n’importe lequel, à moins de trois heures de chez eux et pour passer des moments de partage" déclare Franck Gervais, Directeur général du groupe Pierre et Vacances-Center Parcs et invité de Jean-Paul Chapel ce mercredi. Par "moments de partage", il entend notamment des activités qui permettent de ne pas se séparer de ses proches pendant les vacances. Des vacances qui devraient être radieuses pour Pierre et Vacances-Center Parcs : cet été, Franck Gervais prévoit un taux d’occupation de plus de 90 %. Un chiffre en hausse de 5 à 10 points par rapport à celui de 2019.

Parmi les destinations privilégiées, se démarquent notamment la Méditerranée ainsi que la montagne, devenant également une "destination d’été". Il y aurait cependant une spécificité : 85 % de la clientèle du groupe sera Française, soit près de 5 points de plus que l’année de référence, 2019. D’après Franck Gervais, cette clientèle, qui est composée de beaucoup de parents ayant des enfants, consacrerait aussi des moyens importants pour être "dans un cocon ". Car les prix ont augmenté de 10 à 15 % du fait d’une montée en gamme des parcs et résidences Pierre et Vacances : "On aura mis, entre nous et nos propriétaires, près d’un milliard d’euros pour les monter en gamme". Des expériences qui n’existaient pas avant auraient renouvelé l’offre : "On vient d’ouvrir un Center Parc dans les Landes, vous êtes dans une ferme, au cœur des Landes, ça, ça n’a plus rien à voir avec ce qu’on pouvait vous proposer avant".

Franck Gervais est enfin revenu sur les difficultés rencontrées par Pierre et Vacances-Center Parcs qui était presque en faillite à la suite de la pandémie. Il affirme que la crise du COVID est passée. Le groupe ne serait plus endetté en septembre et le Directeur général envisage un prochain retour des bénéfices. "Dès l’année prochaine, nous renouerons avec les bénéfices parce que notre modèle montre que c’est exactement ce qu’attendent nos clients aujourd’hui". Franck Gervais admet cependant des difficultés pour recruter dans le secteur du tourisme. Il lance un appel aux employés potentiels : "C’est un magnifique métier, c’est un métier de service (…) c’est le plus beau métier, c’est celui du contact avec le client qui fait que le client repart avec le sourire".      

Vous êtes à nouveau en ligne