Fabrice Le Saché (Medef) : "Une vraie réforme, c’est un décalage de l’âge de départ"

Fabrice Le Saché, vice-président du Medef, est l’invité de Jean-Paul Chapel dans la matinale de France Info.

"Une vraie réforme, c’est un décalage de l’âge de départ," défend Fabrice Le Saché, vice-président du Medef, et l’invité de Jean-Paul Chapel. "On vit plus longtemps, donc on travaille un peu plus longtemps. C’est ce qu’ils font dans tous les pays autour de nous," soutient-il. Emmanuel Macron souhaite mener la réforme des retraites avant les élections présidentielles, au prix de la simplifier. Fabrice Le Saché s’oppose à cette démarche. "Il faut un consensus. On est en fin de mandat. On pense que ce n’est pas le moment le plus opportun, puisqu’il y a une campagne qui va arriver."

Fabrice Le Saché considère qu’il y a "une vraie reprise" économique en France. Il décrit certains défis qui peuvent affaiblir cette reprise. L’augmentation de certaines matières premières comme l’acier provoquent de l’inflation. "Il y a une pénurie de main d’œuvre," relate le vice-président du Medef, qui est accentuée par des "problèmes de mobilité professionnelle, mobilité géographique, d’accès au logement, de formation, d’insertion sur le marché de l’emploi." Selon lui, le niveau des salaires ne serait pas lié à cette pénurie. "Les salaires ont augmenté très fortement, plus vite que l’inflation, de 2,1 % en 2020," affirme le vice-président du Medef. Un chiffre à nuancer selon les informations recueillies par ":l’éco". Avec l’impact de la crise sanitaire, la paie médiane n'a progressé que de 0,6 % en 2021, d’après l’enquête annuelle sur les salaires du cabinet de conseil Deloitte. Ceci dans un contexte où l’inflation rebondit pour atteindre 1,9 % sur un an en août.

Vous êtes à nouveau en ligne