VIDÉO. Jean-Luc Petithuguenin : “Est-ce que le XXIe siècle va s’écrire sans plastique ? Ça s’inscrira avec plus de plastique"

Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec Group, était l'invité de :l'éco ce mardi 7 juillet 2020.

Pour Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec Group, “les élections municipales ont démontré une percée des Verts et une progression des idées écolos dans la société française”. 

Le PDG de Paprec Group estime qu’il y a du progrès dans le domaine de l’écologie depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron. “Il y a beaucoup de choses qui ont été abordées, tentées. Emmanuel Macron est réellement intéressé par ces sujets et il s’y connaît extrêmement bien. Il y a une loi en préparation, 50 ou 60 décrets en préparation.

Jean-Luc Petithuguenin évoque la hausse de l’utilisation du plastique depuis le début de la crise sanitaire. “Le plastique pour emballer un certain nombre de choses est un matériau formidable : il est léger et garantit la sécurité sanitaire. Votre bouteille d’eau, quand elle est scellée, vous savez que c’est de l’eau pure à l’intérieur et c’est quand même un énorme progrès. Avec 27 grammes de plastique, vous transportez un litre d’eau, donc sur le bilan CO c’est absolument formidable.

Jean-Luc Petithuguenin défend le plastique. “Attention. Qu’est-ce qui crée de la pollution ? Ce n’est pas le plastique lui-même. Quand le plastique part dans la mer, c’est mauvais et c’est terrible. Quand vous allez à Dakar ou en Inde, et que vous voyez du plastique qui jonche partout, on ne peut pas défendre ça. Ce qu’il faut améliorer c’est la collecte des déchets, le recyclage de l’ensemble, mais le plastique en tant que tel, je ne suis pas sûr qu’il soit condamnable. Est-ce que le XXIe siècle va s’écrire sans plastique ? Ça s’inscrira avec plus de plastique. Parce que le plastique est léger et que les voitures vont incorporer plus de plastique, que dans ce qu’on consomme il y aura plus de plastique. Mais par contre, il faut changer un certain nombre de choses, dès qu’on aura des ministres qui auront compris ça, et qui seront positifs là-dessus, on saura construire avec les citoyens un avenir plus intelligent.

Est-ce que les Français font bien leur tri ? “On peut progresser. Aujourd’hui, en moyenne, on recycle 15% de plastique. Pour situer les choses, on recycle 70% du papier, 87% du carton. On peut faire des progrès énormes sur ce sujet. Collectivement, il faut qu’on se fixe des objectifs. Le gouvernement est en train de réfléchir à des choses très intelligentes, en imposant un taux d’incorporation, c’est-à-dire, dans tous les plastiques que vous achetez, il faut du plastique recyclé.

Vous êtes à nouveau en ligne