Matthieu Ricard (moine bouddhiste) : "Il faut une plus grande justice sociale"

Matthieu Ricard, moine bouddhiste, est l’invité de Jean-Paul Chapel dans la matinale de France Info.

"Les inégalités n’ont cessé d’augmenter depuis 30 ans dans les pays de l’OCDE," cite Matthieu Ricard, un moine bouddhiste, auteur, photographe et humanitaire. Selon lui, cette tendance indique que le "ruissellement" ne fonctionne pas :"il faut trouver un autre moyen de redistribuer les richesses." Le moine demande plus de justice sociale. "Les 20 fortunes les plus grandes du monde possèdent l’équivalent du quart de l’humanité la plus pauvre."

Carnets d’un moine errant retrace la vie de Matthieu Ricard. Après avoir été scientifique à l’Institut Pasteur, il se souvient de sa transition vers une nouvelle vie. "J’avais des difficultés à trouver des modèles de vie. Quand j’ai voyagé en Inde, j’ai rencontré mon maître spirituel, Kangyour Rinpotché, j’avais l’impression d’avoir devant moi l’exemple de ce que peut-être la perfection humaine sur le plan humain, pas seulement sur la connaissance. Ça m’a inspiré. Un chemin graduel de transformation qui me permettrait peu à peu de devenir meilleur, et de se mettre au service des autres." Karuna-Shenchen, l’association à but non-lucratif fondée par Matthieu Ricard aide 400 000 personnes par an.

Vous êtes à nouveau en ligne