Thierry Mallet (Transdev) : "On est au début de l’histoire de l’hydrogène"

Thierry Mallet, PDG du groupe Transdev, est l’invité de Jean-Paul Chapel dans la matinale de France Info.

"On est au début de l’histoire de l’hydrogène," affirme Thierry Mallet, PDG du groupe Transdev et invité de Jean-Paul Chapel. L’entreprise de transports s’investit dans les véhicules à hydrogène. "C’est une très bonne solution par rapport aux bus à batterie classiques," fait remarquer Thierry Mallet. Il explique que l’autonomie est plus élevée, pouvant atteindre les 500 kilomètres, et que le temps de recharge est similaire aux véhicules thermiques. Des avantages importants en matière de "facilité d’utilisation."

La technologie reste très coûteuse. "Le coût de l’hydrogène, c’est trois fois le prix du diesel," commente me PDG du groupe Transdev. "L’industrialisation va faire baisser les coûts," poursuit-il, en prenant l’exemple des batteries pour les véhicules électriques : "entre 2008 et 2018, elles sont descendues en prix de 85 %."

Dans le contexte de l’ouverture de la concurrence ferroviaire en France, la région PACA préfère Transdev à la SNCF pour opérer la ligne Nice-Marseille à partir de 2025. Ce sera voté le 29 octobre prochain. "On a un objectif ambitieux en matière de qualité de service," déclare Thierry Mallet. Sur cette ligne, le groupe Transdev promet d’améliorer la fréquence, la régularité, la propreté et l’accueil à bord de ses trains. Les employés "seront mieux payés avec des tâches différentes et variées dans la journée." 160 cheminots de la SNCF seront recrutés sur la base du volontariat.

Le PDG du groupe Transdev indique que l’entreprise avait participé à l’ouverture de la concurrence en Allemagne dans les années 1985. Le groupe est à présent le deuxième opérateur du pays. "Ce que l’on a su développer en Allemagne, c’est de la qualité de service, c’est une organisation spécifique très décentralisée. C’est ce savoir-faire que nous emmenons en France avec l’ouverture à la concurrence des TER," conclut Thierry Mallet.

Vous êtes à nouveau en ligne