Jean-Hervé Lorenzi (Cercle des économistes) sur les élections : "On a assisté à une absence totale de débat économique"

Jean-Hervé Lorenzi, Fondateur du Cercle des économistes et Président des rencontres économiques d’Aix-en-Provence, était l’invité de Jean-Paul Chapel ce jeudi 30 juin.

"On a assisté à une absence totale de débat économique, et pour les présidentielles, et pour les législatives"  déclare Jean-Hervé Lorenzi, Fondateur du Cercle des économistes et Président des rencontres économiques d’Aix-en-Provence. Invité de Jean-Paul Chapel ce jeudi, il affirme pourtant que les prochains mois seront difficiles à cause de la hausse des prix. D’après lui, la priorité est de protéger et de cibler les plus défavorisés. "L’hélicoptère monnaie", de l’argent distribué directement aux ménages, pourrait constituer une solution : "C’est une idée assez banale en réalité, qui a été beaucoup employée dans les discussions pour les Banques centrales l’an dernier et au fond, c’est vraisemblablement la méthode la plus astucieuse". En soulignant que l’inflation actuelle est importée et non pas monétaire, Jean-Hervé Lorenzi tempère toutefois la hausse des prix en France : "Quand Carter a cédé la place au Président Reagan, c’était 15 %, il ne faut pas minorer le sujet, mais ce n’est pas non plus la fin du monde". Il y aurait aussi des gagnants et des perdants de l’inflation : les gagnants étant les personnes endettées, les perdants les épargnants.

Jean-Hervé Lorenzi est par ailleurs revenu sur la réforme des retraites évoquée selon lui pendant la campagne uniquement au prisme de l’âge, "chiffon rouge" pour les Français. "Ce qui compte, c’est l’annuité" souligne le Fondateur du Cercle des économistes. Il remarque en outre que l’effort devrait se focaliser sur les 55-63 ans, qui ont un taux d’emploi faible.

Les rencontres économiques d’Aix-en-Provence qui se tiendront la semaine prochaine auront comme thématique "Réussir les transformations du monde". Seront donc abordés les changements de manière de produire, de consommer, de télétravailler ainsi que les questions liées aux risques de récession mondiale. Le Président des rencontres d’Aix-en-Provence annonce que seront présents Bruno Le Maire, Christine Lagarde, des prix Nobels, mais aussi, des personnalités diverses venant de 43 pays.      

Vous êtes à nouveau en ligne