Didier Arino (Protourisme) : "37 millions de français sont partis en escapade"

Didier Arino, directeur général de Protourisme, est l’invité de David Delos dans la matinale de France Info.

"Ça a été une belle saison pour les professionnels du tourisme", déclare Didier Arino, directeur général de Protourisme, un cabinet de conseil spécialisé en tourisme. 37 millions de Français sont partis en vacances cet été, contribuant à une hausse du chiffre d’affaires de 8% pour les acteurs du secteur. La clientèle était majoritairement française, "même si nous avons assisté à un retour progressif des clientèles traditionnelles européennes", précise Didier Arino. "Le pass sanitaire avait un impact limité en dehors de quelques restaurants et des bars, mais sinon ça été plutôt une bonne chose pour les hébergements touristiques", poursuit-il. Le directeur général de Protourisme souligne que cet été, "les Français sont partis plus longtemps cette année et avec un budget à la hausse."

La fréquentation touristique a beaucoup varié selon les régions. Un constat amplifié par le repli des touristes internationaux. "Certaines grandes métropoles s’en sortent bien comme Marseille et Montpellier", affirme-t-il. "En revanche, les grandes métropoles comme Lyon et Bordeaux ont été impactés par cette absence ou cette diminution forte des clientèles étrangères." La région parisienne reste particulièrement affectée. "L’Île-de-France était à 27% de taux d’occupation l’an passé, 42% cette année, alors on est très éloignés des 80% d’une année habituelle."

Les vacanciers ont favorisé le littoral, la montagne et la campagne, et ont privilégié les locations meublées. "Du fait de l’incertitude des protocoles sanitaires, et le fait de ne pas savoir quelles seraient les possibilités d’aller dans des hébergements collectifs, les Français s’étaient tournés vers ce type d’hébergement", explique Didier Arino. Autres gagnants : les campings, où les grandes chaînes ont "surperformé."

Vous êtes à nouveau en ligne