Jean-Marc Daniel (économiste) : "L'une des caractéristiques de la France, c'est qu'elle ne travaille pas assez"

Jean-Marc Daniel, économiste et auteur de "Il était une fois... l'argent magique" aux éditions Le Cherche Midi, est l'invité de Jean-Paul Chapel dans la matinale de France Info. 

Le Conseil d'orientation des retraites publie son rapport et annonce un déficit public moins élevé que prévu en 2020 : 13 milliards d'euros au lieu de 23 milliards d'euros. Un chiffre "rassurant" pour Jean-Marc Daniel qui tempère immédiatement : "Il ne faut pas se faire d'illusion, tant qu'il y a du déficit, cela reste inquiétant."

Concernant la dette, son niveau atteint 118 % du PIB. "Un record absolu à l'exception de la sortie de la Seconde guerre mondiale." L'économiste explique que cette dette devra être remboursée même si cela ne se fait pas dans l'immédiat. Actuellement, "une fois qu'un emprunt arrive à échéance, l'Etat réemprunte immédiatement". Les dettes des Etats ne semblent pas être un problème pour la Banque centrale européenne qui continue de faire fonctionner la planche à billets. "Cela ne peut pas durer éternellement", avertit Jean-Marc Daniel. Selon lui, la dette devrait être remboursée grâce à des excédents : "Il faut soit augmenter les impôts, ce qui ne me paraît pas souhaitable, ou baisser les dépenses." 

Autre variable à ajuster afin de rembourser cette dette : le travail. L'économiste libéral estime "que la clé est de produire. Pour produire et créer de la richesse, il faut travailler". Il poursuit : "Je pense que l'une des caractéristiques de la France, c'est qu'elle ne travaille pas assez."

Vous êtes à nouveau en ligne