L’information de service public Réalité ? Attentes ? Défi ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

"Une réflexion qui s’inscrit dans l’actualité de la rentrée après l’annonce par la présidente de France télévisions, Delphine Ernotte, de sa volonté de créer une chaîne d’information de service public sur le numérique. D’autre part, les téléspectateurs évoquent régulièrement leur attachement aux valeurs de la  télévision de service public.S’il semble plus évident de répondre à ces attentes dans les programmes en misant sur la création, en privilégiant les documentaires, les fictions, et les émissions culturelles, le marqueur l’est moins dans le traitement quotidien de l’information. Ces attentes s’inscrivent dans l’évolution du traitement de l’actualité.Y-a-t-il une spécificité de l’information de service public ? 

Les téléspectateurs évoquent régulièrement leur attachement aux valeurs de la  télévision de service public.
S’il semble plus évident de répondre à ces attentes dans les programmes en misant sur la création, en privilégiant les documentaires, les fictions, et les émissions culturelles, le marqueur l’est moins dans le traitement quotidien de l’information.

Ces attentes s’inscrivent dans l’évolution du traitement de l’actualité.

En plateau, nous avons tenté de répondre à cette question : y-a-t-il une spécificité de l’information de service public ?

Pour en parler, 3 téléspectateurs :
- Alexandre Lamblot, vigneron, Janvry (51)
- Véronique Chevalier, technicienne hospitalière, Caen (14)
- Jean-Michel Maman, metteur en scène, Bayac (24)

Pour leur répondre :
- Hervé Brusini, directeur de l’info en ligne de FTV
- Jean-Jacques Basier, rédacteur en chef du Grand Soir 3
- François Jost, professeur en sciences de l’information et la communication à la Sorbonne Nouvelle Paris 3, directeur de la Revue Télévision (CNRS éditions)

Vous êtes à nouveau en ligne