Pièces à conviction : "Affaire Armstrong, qui sont les complices ?"

Pour devenir une star mondiale du cyclisme, faisant vibrer les foules et plus de trois milliards de téléspectateurs, Lance Armstrong a triché, mais aussi menti, en toute impunité. En ayant recours au dopage, qui lui a permis de réaliser des performances sportives hors du commun, il a ainsi protégé un magot de plusieurs centaines de millions d'euros, que se sont partagé certains acteurs du cyclisme professionnel. L'émission revient sur ce secret, si bien gardé pendant des années, et tente de découvrir l'identité de celles et ceux qui s'en sont rendus complices. Des équipes ont enquêté notamment auprès de Frankie Andreu, l'ancien coéquipier de Lance Armstrong, mais aussi auprès de Greg Lemond, ancien champion de cyclisme, ou encore de Pierre Bordry, ex-patron de l'Agence française de lutte contre le dopage.

Pour devenir la star mondiale du cyclisme, Lance Armstrong a beaucoup triché. Il a aussi beaucoup menti. En toute impunité.

Il fallait entretenir l'illusion auprès des 3,5 milliards de téléspectateurs subjugués par le champion américain et protéger ainsi un magot de plusieurs centaines de millions d'euros. Qui a bénéficié de ce trésor amassé pendant les années Armstrong ?  Comment et pourquoi le secret a-t-il été si bien gardé ? Qui est complice ?

Pièces à Conviction a enquêté auprès des principaux acteurs du système : l'Union cycliste internationale, l'organisation du Tour de France, ou encore les sponsors.
Parmi les témoignages : l'ancien coéquipier d'Armstrong, Frankie Andreu, l'ancien champion américain Greg LeMond, Travis Tygart, l'homme qui a fait tomber Armstrong, Pierre Bordry, l'ancien patron de l'Agence française de lutte contre le dopage.

Invités: Pierre BALLESTER journaliste sportif,  spécialiste du dopage, et Daniel BILALIAN directeur des sports de France Télévisions.


Un documentaire réalisé par Stéphane Bentura et Pierre Ballester
Produit par TAC Presse, avec la participation de France 3

 

Vous êtes à nouveau en ligne